Vos questions, nos réponses sur l’Assurance crédit

Forum de l'assurance crédit
Les mécanismes de l’assurance-crédit ne sont pas toujours évidentes à comprendre. Retrouvez les questions les plus fréquentes sur l’assurance crédit dans cette rubrique FAQ (Foire aux questions).
Si vous ne trouvez pas l’interrogation que vous vous posez dans la liste qui figure ci-dessous, nous vous invitons à nous poser la demande en envoyant un message grâce à la rubrique Contact.

Filtre:QuestionsInscription
Résoluesassurance-credit-entreprise.fr demandé il y a 4 années • 
2348 vues1 réponses0 votes
Résoluesassurance-credit-entreprise.fr demandé il y a 6 années • 
3020 vues1 réponses0 votes
Résoluesassurance-credit-entreprise.fr demandé il y a 6 années • 
2192 vues1 réponses0 votes
Résoluesassurance-credit-entreprise.fr demandé il y a 6 années
2434 vues1 réponses0 votes
Résoluesassurance-credit-entreprise.fr demandé il y a 6 années • 
2117 vues1 réponses0 votes

Dans le climat commercial actuel, on attend des organisations qu’elles accordent des crédits à leurs clients. Les ventes avec des délais de paiement améliore le pouvoir d’achat et crée des opportunités qui n’auraient peut-être pas été disponibles autrement. Cependant, offrir du crédit est un exercice d’équilibre pour la plupart des entreprises, car un seul retard de paiement ou l’insolvabilité d’un client peut mettre à mal la trésorerie et la rentabilité d’une organisation.

Heureusement, une entreprise peut se protéger en utilisant l’assurance-crédit. C’est une forme d’assurance qui transfère le risque aux entreprises qui cherchent à protéger leurs comptes clients contre le non-paiement.

Pour mieux comprendre la couverture et ses utilisations, il est important de passer en revue certaines questions les plus fréquemment posées (FAQ) concernant l’assurance-crédit.

Qu’est-ce qui est assuré ?
L’assurance-crédit est conçue pour protéger les entreprises contre le risque de non-paiement de biens ou de services par leurs acheteurs, qu’il s’agisse d’une vente nationale ou internationale. Essentiellement, les polices protègent contre l’impayé en raison de l’insolvabilité de l’acheteur ou du non-règlement après un nombre convenu de mois après la date d’échéance.

Les risques suivants peuvent être assurés par l’assurance-crédit : Le non-paiement ou le retard de paiement, la faillite, l’insolvabilité ou statut juridique similaire du client, le non-paiement suite à un événement indépendant de la volonté de l’acheteur ou du vendeur. Il est à noter que les risques assurés doivent avoir un lien direct avec la livraison de biens ou de services, sinon ils ne sont pas assurables.

Qu’est-ce que l’assurance-crédit commerciale ?
L’assurance-crédit, également connue sous le nom de garantie contre les impayés ou d’assurance faillite, est un produit conçu pour protéger ce qui est très probablement le principal actif de votre entreprise, ses comptes clients. Elle couvre les pertes de crédit causées par l’insolvabilité, les faillites et les défauts de paiement et, dans le cas de transactions internationales, les risques politiques.

Quel est l’objectif de l’assurance-crédit ?
Pour les assureurs, l’objectif d’une police d’assurance-crédit est non seulement d’indemniser les pertes lorsqu’elles surviennent, mais aussi d’aider les entreprises à prévenir les pertes prévisibles. Pour atteindre cet objectif, les assureurs fournissent aux sociétés des services qui les aident à renforcer leurs pratiques de gestion du crédit.

La plupart des assureurs offrent à leurs assurés une partie ou la totalité des services suivants :

  • Un suivi proactif des clients d’une entreprise pour s’assurer de leur solvabilité continue.
  • Rapports actualisés sur les pays qui détaillent les risques potentiels liés à la conduite des affaires sur les marchés étrangers.
  • Gestion des créances impayées à l’aide de solutions financières complexes.
  • Procédures proactives de recouvrement des créances.

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin d’une assurance-crédit ?
La principale raison pour laquelle une entreprise souscrit une assurance-crédit est de réduire les implications financières en cas de défaut de paiement d’un client. Sans cette couverture, beaucoup plus d’entreprises subiraient des pertes financières importantes, des licenciements et mettraient leur existence en danger.

Cependant, l’assurance-crédit ne protège pas seulement les entreprises contre les pertes résultant de l’incapacité d’un client à payer ses dettes. L’assurance-crédit permet également

  • Aide les entreprises à vendre à de nouveaux clients qui, autrement, auraient été considérés comme trop risqués, en sachant qu’elles sont assurées si le client ne paie pas ses dettes.
  • Elle fournit un soutien et des connaissances supplémentaires pour aider l’entreprise à éviter les pertes en premier lieu et à se développer en toute sécurité.
  • Elle rassure les banques en leur montrant que la situation financière de l’assuré est plus sûre qu’elle ne l’aurait été autrement, ce qui peut permettre aux entreprises d’accéder à des financements bancaires supplémentaires.
  • Aide à sécuriser les exportations, en donnant confiance pour explorer de nouveaux marchés et en étant capable d’offrir des conditions plus compétitives.
  • Elle aide à libérer des capitaux que l’entreprise peut utiliser ailleurs, grâce à une réduction de sa réserve pour créances douteuses (un montant que les entreprises s’attendent à ne pas recevoir parce que certains clients ne paient pas).

Puis-je assurer un acheteur basé dans mon propre pays ?
Oui. Une police d’assurance-crédit nationale permettra de faire face à tous les risques de paiement créés par les acheteurs locaux. Ces polices ont généralement des taux de prime peu élevés et une structure relativement simple.

Qu’est-ce que le risque politique ?
Le risque politique fait souvent référence à des choses comme la guerre, le terrorisme, les émeutes ou les mesures prises par les gouvernements locaux (par exemple, la modification soudaine des règlements d’importation ou d’exportation).

Mais aussi le changement soudain des règlements d’importation ou d’exportation). En ce qui concerne l’assurance-crédit, le risque politique est un événement ou une situation qui échappe à votre contrôle ou à celui de votre acheteur et qui entrave le paiement ou la livraison des marchandises. En général, les assureurs qui protègent contre les risques d’exportation offrent également une couverture du risque politique.

Une entreprise peut-elle choisir les comptes qu’elle assure dans le cadre d’une police d’assurance-crédit ?
Oui. Une entreprise peut choisir parmi plusieurs types de polices d’assurance-crédit. Les contrats peuvent être structurés pour couvrir des pertes spécifiques sans avoir à inclure toutes les créances de l’entreprise. Par ailleurs, les entreprises peuvent opter pour des polices avec des seuils ou des rétentions élevés si elles ne sont concernées que par des pertes importantes.

Voici trois types de polices d’assurance-crédit :

  • Police couvrant l’ensemble du chiffre d’affaires : Une contrat d’assurance-crédit couvrant l’ensemble du CA inclut tous les acheteurs et les assure contre le non-paiement. En général, la seule décision qu’une société doit prendre est d’assurer toutes les ventes nationales, toutes les ventes à l’exportation ou les deux.
  • Police grands comptes : Ce type de convention est conçu pour les entreprises qui souhaitent assurer des comptes clés, mais pas l’ensemble de leur portefeuille d’affaires.
  • Police acheteur unique : Offre à une entreprise une couverture d’assurance pour les comptes clients liés à l’un de ses acheteurs. Ce type de police est généralement réservé aux structures qui ont une exposition disproportionnée par le biais d’un seul gros débiteur. Il se peut également que vous puissiez obtenir une couverture pour chaque transaction, en fonction de la complexité de vos contrats. Ce type de couverture est particulièrement utile pour les sociétés qui ne traitent qu’avec un seul acheteur ou qui ont très peu de transactions.

Les polices d’assurance-crédit sont-elles standard ou sur mesure ?
Elles sont rédigées pour répondre à des besoins spécifiques. Des polices standard existent et peuvent être particulièrement utiles pour les petites et moyennes entreprises.

Comment fonctionnent les limites de crédit et quelle est leur valeur ?
Au cours du processus de souscription, les assureurs analysent la stabilité financière des clients d’une entreprise. Chacun de ces clients se voit alors attribuer une limite de crédit, qui est le montant que la compagnie d’assurance indemnisera si le client ne paie pas.

Contrairement à d’autres formes de garantie, ces limites de couverture peuvent changer pendant la durée de la police. La compagnie d’assurance a le droit de réduire ou d’annuler une limite accordée à tout moment, généralement à la suite d’informations négatives. Dans d’autres cas, une entreprise peut demander une couverture supplémentaire de certains acheteurs si le besoin s’en fait sentir.

Combien coûte une police d’assurance-crédit ?
Le coût de l’assurance-crédit peut varier selon l’assureur et les risques couverts. Les clients peuvent choisir d’assurer une seule transaction ou chaque vente. Ces deux options peuvent avoir un impact très différent sur les taux de prime.

En général, elle est tarifée selon des techniques actuarielles standard. Elle est vendue principalement sur la base du chiffre d’affaires total et les taux de prime sont généralement exprimés en pourcentage du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Le coût de l’assurance-crédit varie et est basé sur un certain nombre de facteurs, notamment : L’historique des pertes du client, l’emplacement des acheteurs (dans le pays ou à l’étranger), le nombre d’acheteurs à assurer et le montant de la couverture demandée. À titre d’estimation approximative, la prime annuelle type est d’environ 0,1 % à 0,2 % des ventes annuelles estimées des comptes couverts.

Comment se fait-il que je n’aie jamais entendu parler de l’assurance-crédit ?
Cette garantie est en fait vendue en Europe et en France depuis plusieurs décennies. En fait, 80% de toutes les transactions commerciales en Europe sont couvertes par l’assurance-crédit. Dans l’hexagone, la connaissance de ce type de sécurité s’accroît régulièrement, notamment en raison de l’effondrement économique mondial de 2008.

Quelle est la différence entre l’assurance-crédit et l’affacturage ?
L’affacturage est le processus par lequel vos créances sont effectivement achetées par un factor qui devient propriétaire de votre créance. L’assurance-crédit ne vous prête pas d’argent, mais assure seulement vos créances en cas de défaut de paiement ou de faillite de votre client.

Que peut faire l’assurance-crédit pour mon entreprise ?
Excellente question. Elle aidera votre entreprise dans plusieurs domaines :

Elle protège contre les pertes catastrophiques. La principale fonction de l’assurance-crédit est de protéger vos créances contre les pertes rares, mais hautement catastrophiques, dues au défaut de paiement ou à la faillite de vos clients.
Fournit un filet de sécurité aux nouveaux marchés. Que vos nouveaux clients soient nationaux ou internationaux, l’assurance-crédit vous permet de franchir les frontières en toute sécurité sans vous soucier de la langue, des lois ou des différences culturelles liées aux affaires dans les pays étrangers.
Améliore le pouvoir d’emprunt. Lorsque les banques ou autres institutions financières prêtent sur des comptes clients assurés, elles sont encouragées à augmenter le taux d’avance et à réduire le taux d’intérêt. En particulier, les banques sont encouragées à inclure les créances à l’étranger dans la base d’emprunt lorsqu’elles sont assurées.
Conformité avec la loi. L’enquête de crédit et la vérification de l’assureur-crédit du portefeuille de créances d’un assuré aident à remplir l’exigence de transparence.
Aide à l’établissement d’un guide pour une gestion efficace du risque de crédit. Sans aucun doute, l’assurance-crédit renforce considérablement le système de gestion du risque de crédit d’une entreprise en vérifiant initialement la solvabilité de vos clients actuels et nouveaux et en vous protégeant en conséquence en cas de défaut de paiement ou de faillite.

Dois-je couvrir tous mes comptes ?
Non. Vous pouvez « découper » vos comptes pour ne couvrir que vos dix principaux clients, vos clients nationaux ou vos clients étrangers. La première étape consiste à identifier où se situent les risques dans votre base de clients. Une fois ces risques identifiés, nous pouvons adapter la couverture, les termes et les conditions de l’assurance-crédit à ces risques.

Quel montant de crédit dois-je accorder à mes clients qui sont couverts ?
Le montant du crédit à accorder sera conforme à vos activités de vente périodiques normales ou prévues pour ce client, en conjonction avec le montant du crédit qui sera approuvé par l’assureur-crédit. Si vous avez l’intention de vendre régulièrement environ 500 000 euros à un client et que la compagnie d’assurance est en mesure de vous assurer jusqu’à ce montant, alors votre limite de crédit sera de 500 K€.

Mes clients seront-ils informés qu’ils sont couverts ?
Non. L’avantage de l’assurance-crédit est qu’ils ne sauront pas qu’ils sont couverts. Vous continuez à vendre, à facturer et à recouvrer comme d’habitude. En outre, les créances ne sont pas cédées et il n’y a pas de privilèges, de dépôts ou d’autres charges.

Puis-je exclure certains clients très importants ?
Bien sûr. Si, dans votre portefeuille de comptes clients, vous avez des clients qui sont des sociétés de premier ordre, nous pouvons exclure ces types de clients grâce à un avenant spécial.

Comment l’assureur décide-t-il du risque de sinistre d’une entreprise?
Au début d’un contrat, l’assureur évalue la solvabilité des clients de l’entreprise et attribue à chacun d’eux une limite de crédit spécifique, qui est contrôlée régulièrement. Il s’agit du montant que l’assureur couvrira si ce client ne peut pas payer ses dettes.

Pendant toute la durée de la police, l’entreprise peut facilement demander de nouvelles limites de crédit ou une couverture supplémentaire pour les acheteurs existants ou nouveaux si nécessaire. L’assureur évaluera alors le risque de la nouvelle couverture, en donnant à la société une explication détaillée de sa décision.

Si un assureur retire sa couverture à une entreprise, cela peut-il lui causer davantage de problèmes financiers ?
Le retrait de la couverture est normalement un dernier recours. Les assureurs-crédit essaient généralement de résoudre la situation en s’engageant de manière constructive avec le client de l’assuré avant d’en arriver à ce stade. Lorsque la couverture d’assurance-crédit est retirée, cela n’empêche pas une entreprise de continuer à commercer avec son client si elle le souhaite.

Puis-je simplement assurer mes créances à l’étranger ?
Aucun problème. Les polices peuvent être rédigées pour couvrir uniquement vos comptes à l’étranger. Ils seront couverts non seulement en cas de défaut de paiement ou de faillite, mais aussi en cas de risque politique. C’est l’assurance crédit export.

Qu’entendez-vous par L’assurance-crédit améliore le pouvoir d’emprunt ?
Lorsque les banques ou d’autres institutions financières prêtent sur des créances assurées, le risque de perte de la créance est considérablement réduit puisque, en fin de compte, c’est l’assureur-crédit qui paiera la perte. En rendant le portefeuille plus sûr, les banques sont encouragées à augmenter le taux d’avance et à réduire le taux d’intérêt. En particulier, les banques sont encouragées à inclure les créances à l’étranger dans la base d’emprunt lorsqu’elles sont assurées.

Si besoin est, pourriez-vous expliquer cela à mon banquier ?
Avec plaisir. De nombreux banquiers ont entendu parler de l’assurance-crédit mais n’en connaissent pas toujours bien les mécanismes. Nous avons souvent expliqué le concept et la manière dont il s’intègre dans le processus de garantie et de prêt, ce qui a permis de mener à bien la transaction de prêt pour nos clients.

Y a-t-il une franchise et une coassurance ?
De nombreuses polices sont structurées avec une franchise annuelle globale unique. Une fois la franchise épuisée, elle n’est pas appliquée aux demandes d’indemnisation futures. La coassurance est souvent suggérée comme moyen de réduire le coût des primes, mais en fin de compte, tout dépend des besoins de l’assuré.

Quelle est la durée de la police ?
La plupart des polices sont d’une durée d’un an, mais des polices de deux ans sont également disponibles. Les polices de deux ans ont l’avantage de maintenir les taux de prime au même niveau pendant la période de deux ans.

Une fois dans une police, peut-on ajouter de nouveaux comptes pendant la durée de la police ?
Oui. Toutes les compagnies d’assurance-crédit disposent d’un système en ligne dans lequel vous pouvez demander l’ajout de nouveaux clients, l’augmentation ou la diminution de la couverture actuelle, ou l’annulation de la couverture d’un client particulier. Il vous suffit de fournir le nom, l’adresse et le numéro de téléphone du compte. La plupart des demandes sont généralement traitées dans les deux jours ouvrables.

Qu’est-ce qui n’est pas couvert par la police d’assurance-crédit ?
Les factures contestées. Une facture doit être considérée comme une dette juridiquement soutenable pour que son montant soit couvert par les termes de la police. Cela signifie qu’un jugement en faveur de l’assuré doit d’abord être obtenu, puis la facture sera couverte pour le remboursement en vertu de la police.

Comment les demandes de remboursement sont-elles soumises ?
Les demandes d’indemnisation sont soumises à l’assureur-crédit au moyen d’un simple formulaire de déclaration de sinistre d’une page, accompagné des factures et autres documents pertinents.

Combien de temps faut-il pour que les sinistres soient payés ?
Pour les créances fondées sur une faillite officielle, le délai de règlement est de 30 à 45 jours. Pour les créances fondées sur un défaut de paiement, le délai de règlement est de 60 à 90 jours pour les créances nationales et de 90 à 120 jours pour les créances à l’étranger.

Comment une entreprise peut-elle survivre à des périodes financières difficiles, si les assureurs-crédit retirent toujours leur couverture à leurs fournisseurs ?
Le retrait de la couverture d’assurance-crédit n’empêche pas une entreprise de commercer avec son client si elle le souhaite. Les entreprises peuvent proposer des conditions de paiement plus strictes à leurs clients ou continuer à commercer sans fournir de biens ou de services à crédit.

En attendant, l’entreprise cliente qui traverse une période difficile sur le plan financier dispose d’un large éventail d’options pour l’aider à aborder et à résoudre ses problèmes financiers, par exemple en mettant en place un plan de gestion de la dette.

Quel est l’avantage de faire appel à un courtier en assurance-crédit ?
Tout d’abord, un courtier en assurance-crédit est expérimenté dans les tenants et aboutissants du produit. Deuxièmement, il travaille en votre nom pour obtenir la meilleure police, avec la meilleure couverture aux meilleurs taux. En outre, comme le courtage travaille en votre nom, il est en mesure d’aider votre entreprise à traiter les demandes d’indemnisation et les autres problèmes qui peuvent survenir au cours de la période d’assurance.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email