Calcul du taux de l’assurance crédit

La garantie impayés est une solution de protection pour les entreprises contre les pertes générées par le non-paiement de factures en France et à l’international. En cas de sinistre, la compagnie doit effectuer le recouvrement auprès des mauvais payeurs et le cas échéant indemniser l’assuré. Pour obtenir cette assurance-crédit, les sociétés doivent payer une prime chaque année basée sur un pourcentage du chiffre d’affaires, c’est le taux.

C’est la compagnie qui définit chaque année ce chiffre pour l’assuré dans son contrat de police. Le taux de l’assurance-crédit sera déterminé en fonction du secteur d’activité, du profil de l’entreprise, de sa moyenne contentieuse, du nombre de clients et de leurs qualités potentiels, délais de règlement, de leurs répartition et du chiffre d’affaires confié à l’assureur.

Pour cela, la compagnie analyse l’ensemble du portefeuille client (chiffre d’affaires, encours, pays, cotation, risque, délai de paiement, sinistralité, etc…).

Ce pourcentage (de 0,1% à 1% avec une moyenne à 0,3%) sera assis sur le chiffre d’affaires hors taxes confié à l’assureur crédit.

Exemples de calcul du taux d’assurance crédit

Pour vous aidez dans la recherche de votre contrat pour garantir vos créances contre les impayés, nous vous proposons plusieurs cas représentatif de tarification pour les sociétés.

  • Profil de taux < à 0.2%: L’entreprise X : bon secteur d’activité, bonne répartition des encours, chiffre d’affaires conséquent, bonne qualité de clients, moyenne contentieuse (0.3 % ; 0.4 % ). Les grands comptes ou groupes avec de bon résultats obtiennent souvent ces valeurs sans trop de difficultés. Il est même possible d’avoir des options en plus dans le contrat pour diminuer le montant de la prime à la fin de l’année.
  • Profil de taux < ou = à 0.5%: L’entreprise Y : secteur moyen, bonne répartition des encours, CA normal , clientèle disparate, moyenne contentieuse (0.5% a 0.7%). C’est le profil que l’on retrouve pour certaines PME dans des secteurs d’activités plus ou moins risqués.
  • Profil de taux > ou = à 0.8% : L’entreprise Z : secteur difficile, concentration sur de gros encours, montant du CA fluctuant, clientèle mal noté, moyenne contentieuse ( 0.8% a > 1%). On retrouve ce type de profil dans des branches d’activités difficile. Sur ces cas, il est beaucoup plus dur de demander des options ou des baisses de prime.

Bon nombre de PME réalise entre 30 et 50 % de leur chiffre d’affaires avec deux ou trois gros clients. Chaque estimation de la tarification est bâtît « sur mesure ».
Le retour sur investissement d’un contrat permet d’avoir de meilleur taux de récupération des créances, de diminuer les sinistres grâce à la prévention, de réduire les provisions pour clients douteux mais aussi d’améliorer le DSO. Grâce à ces améliorations, l’assuré peut par la suite espérer des diminutions de son montant de la prime de sa police.

Simulateur de calcul du taux d’assurance crédit









Forum et questions de l'assurance crédit



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Donnez une note à cet article :
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...