Limite discrétionnaire

Aussi appelée zone d’auto-arbitrage, la limite discrétionnaire correspond à la limite fixé par l’assuré (qui est le seul responsable) du montant garanti dans le cadre des conditions de la police d’assurance-crédit.
Jusqu’à la limite d’encours, appelée “seuil de consultation, l’assuré n’a pas besoin de référer à la compagnie d’assurance.

De façon simple, on parlera d’auto-arbitrage laissé sous votre responsabilité, donc sans information auprès de l’assureur, et déjà négocié aux conditions du contrat.
Exemple: L’assureur accorde une Limite de Crédit Discrétionnaire (LCD) limité de crédit discrétionnaire à 40 K€, sous conditions d’un historique de règlement favorable sur les 3 derniers exercices ou sur un rapport de renseignement financier à fournir régulièrement sans éléments négatifs.



Vous avez aimé cet article sur Limite discrétionnaire ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Donnez une note à cet article :
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
Posté dans .