Participation aux bénéfices

La participation aux bénéfices (PB) est une option dans un contrat d’assurance-crédit à négocier avec son assureur. Elle offre la possibilité au terme d’une période déterminé (1,2 ou 3 exercices) de bénéficier d’un pourcentage de ristourne de la prime.
On prendra en compte le rapport sinistre sur la prime déduction faite d’un pourcentage de frais de gestion.

Pour plus de détails, vous pouvez lire l’article sur l’option Participation Bénéficiaire pour un contrat d’assurance-crédit.

Calcul du montant de la Participation bénéficiaire

PB = ( Montant de la prime annuelle – frais de gestion – sommes des indemnités versées ) x % de PB

Le pourcentage de Participation bénéficiaire varie entre 30% et 50% de la prime annuelle suivant les cas.
Elle permet de récompenser les efforts de l’assuré dans la sélection de ses prospect ou ses clients.
Demandez à votre assureur de rajouter la clause de PB dans vos contrats.
Cependant, si l’assuré reçoit chaque année une participation, il est possible que sa prime a été surestimée par l’assureur. Il faut donc sans doute revoir les estimations à la baisse.

L’intéressement peut être Biennale et sans report du solde négatif antérieur. Dans ce cas, la compagnie d’assurance prend en compte les primes payées et les sinistres indemnisés sur une période de deux ans.

La participation aux bénéfices est un exemple de plan de retour de rémunération variable. Dans le cadre de la PB, l’assureur de l’entreprise désigne un pourcentage des bénéfices annuels comme une réserve d’argent à partager avec l’assuré en fonction du comportement du contrat.

La masse de prime générée est ensuite répartie entre les parties concernés selon une formule de répartition.
Cette formule peut varier d’un assureur à l’autre.

Quand les paiements de participation aux bénéfices sont effectués

Les versements de participation aux bénéfices ne sont généralement effectués que si l’entreprise a été rentable pendant la période spécifiée. En règle général, elle a lieu au terme d’une période biennale, après le calcul des résultats finaux de la rentabilité annuelle de l’entreprise dans le rapport sinistres sur primes.

Avantages de la participation aux bénéfices :
L’impact positif de ce dispositif est qu’elle envoie le message que le partenariat entreprise et assureur travaillent ensemble dans la même équipe. Les entreprises qui recevront des récompenses financières sont plus susceptibles d’être motivés pour aider l’assureur à réussir – ils ont un intérêt direct dans le succès de leur entreprise.

L’option de participation bénéficiaire est souvent dans un rapport de 15×30 à 30×30.
Exemple : soit, on prend le rapport sinistres sur primes. Si celui ci ressort positif on déduira 30 % de frais généraux et sur le solde on reversera 30%.

La prime bénéficiaire peut être concurrencé par une option Bonus Malus vis à vis du taux !
Souvent appliqué de façon équivalente sur période biennale, le taux sera immédiatement révisé à la baisse si le comportement du contrat à été satisfaisant et a correspondu aux critères pré défini dans la police.

Définition et lexique sur l'assurance crédit



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .