Partie couverte

Montant total des risques assurés pour un client ne dépassant pas la limite de crédit octroyée, sous réserve du respect des conditions de la police.

En assurance-crédit, l’assuré interroge pour des montants de couverture son assureur crédit sur ses clients.
L’assureur-crédit émet un avis sur chaque couverture et pendant toute la durée de la police d’assurance crédit surveille en continu l’évolution des clients.

Pourcentage de couverture

En cas d’impayés et après un délai de carence de 2 à 6 mois depuis la date de remise du dossier en sinistre, l’assureur crédit indemnise l’assuré suivant un pourcentage fixé dans la police.
Ce pourcentage de couverture est variable suivants les clients.
En dénommés, il varie entre 75% et 90%.
En non dénommées, il varie entre 50% et 65%.

Pour les grands comptes, les demandes de couverture des assurés est en premier lieu étudiée par un arbitre dans le pays de l’acheteur. Si la décision est de ne pas couvrir complètement, la demande est transférée à une autre équipe spécialisée qui choisit de soit ne pas de suivre la position en augmentant la couverture ou soit de conserver la décision.
Cette démarche permet de conserver un équilibre entre satisfaction de l’assuré et maîtrise du risque grâce une connaissance précise de l’assuré. Généralement, la décision initiale de l’arbitre local est souvent validé par l’analyste crédit sénior.

Les assureurs s’efforcent de donner à leurs clients des décisions rapides et précises sur les limites de crédit pour les nouveaux acheteurs. La police d’assurance crédit spécifique peut être fixe ou ajustable et couvre un certain nombre d’acheteurs désignés. La prime sera basée sur le montant des dettes en cours, parmi les acheteurs nommés, à tout moment. Si une police est souscrite chez l’assureur crédit sur la base du chiffre d’affaires, elle s’appliquera à un seul contrat ou à une série de contrats avec un ou plusieurs acheteurs désignés, généralement pour une période de 12 mois seulement. La prime payable sera basée sur la valeur du contrat ou sur le volume du chiffre d’affaires pendant la durée de la police.

Limitation de la partie couverte

Il est possible d’inclure une option dans l’assurance pour prendre en compte uniquement les pertes sur les premières pertes. Un montant est déduit de chaque perte avant que le pourcentage assuré ne soit appliqué au solde. Encore une fois, cela permet de réduire le coût de l’assurance. La première perte globale annuelle est une limite fixée dans une police jusqu’à laquelle les pertes admissibles accumulées ne sont pas payables par l’assureur. L’assureur n’est responsable des pertes admissibles que lorsque le total des premières pertes est dépassé. En acceptant une première perte globale, cela signifie généralement un coût d’assurance moins élevé puisque le titulaire de la police assume lui-même la première partie du risque. Le seuil est un niveau de perte en dessous duquel il n’y a pas de réclamation en vertu de la police. Les polices peuvent être formulées de manière à protéger un acheteur lorsque le paiement total ou partiel doit être effectué avant la fabrication ou la livraison. Une certaine forme de couverture contre les risques avant livraison peut également être incluse.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .