L’assureur-crédit a t’il le droit de supprimer une garantie sur un de mes clients du jour au lendemain ?

Vos questions, nos réponses sur l’Assurance créditCatégorie: Assureur créditL’assureur-crédit a t’il le droit de supprimer une garantie sur un de mes clients du jour au lendemain ?
1 Réponses
anonyme répondue il y a 5 années

Oui, l’assureur crédit peut supprimer ou réduire une garantie d’un client.

Les modifications des encours garantis sont effectuées par le service d’arbitrage qui est entièrement libre d’apprécier la qualité des clients. Il peut le faire le jour même avec effet immédiat. L’assureur-crédit doit prévenir l’assuré et l’informer des raisons de ce changement.
En règle générale, ces modifications sont toujours justifiées par des éléments nouveaux et inquiétants chez le client.

Bon à savoir : Cette baisse ou cette suppression de la garantie d’encours pour un client peut poser un problème si vous avez des commandes en cours chez celui-ci.

En effet, si une entreprise avait un encours garanti de 100 000 € sur un de ses clients, la compagnie peut réduire le montant à 50 000 € ou tout simplement le supprimer totalement à 0 € si la notation de l’acheteur est très fortement dégradée. Certaines compagnies peuvent proposer dans leur contrat une garantie jusqu’à un an sur vos clients. Cette offre très importante permet d’éviter tout changement dans votre activité commerciale en garantissant toutes les ventes malgré une dégradation de certains de vos acheteurs.

Pour éviter tout risque, vous pouvez souscrire une option « ordres à livrer » qui offre une garantie de paiement du client même en cas de modification de l’appréciation d’un client par l’assureur-crédit.

Les polices d’assurance-crédit commercial sont faites sur mesure et sont souvent adaptées aux besoins spécifiques d’un assuré particulier.

Les avantages de l’assurance-crédit
Les avantages pour votre entreprise de l’achat d’une assurance-crédit sont les suivants :
– Gestion des risques et protection des créances de votre entreprise en vous dédommageant en cas de non-paiement
– Protection des profits et des flux de trésorerie
– Avantages concurrentiels, notamment des durées de crédit prolongées, des valeurs limites de crédit plus élevées et une augmentation des ventes sur de nouveaux marchés permettant à votre entreprise de se développer
– Informations et services sur les risques lors de la prise de décisions commerciales
– Accès aux informations financières et de crédit des acheteurs potentiels
– Amélioration des processus de gestion du crédit grâce à l’augmentation des flux de trésorerie
– Une sécurité bancaire accrue peut rendre les emprunts et les financements plus accessibles
– Les réserves pour créances douteuses peuvent diminuer
– Options de délais de paiement plus longs

Le renseignement garanti comme solution alternative à l’assurance crédit
Par ailleurs, si votre acheteur n’est plus couvert par votre assureur, vous pouvez demander auprès d’un établissement financier spécialisé un offre de renseignement garanti pour couvrir vos créances contre le risque d’impayé. Cette protection permet de développer vos ventes sans risque de mauvais payeurs en France et à l’International. C’est une solution pour résoudre le problème des refus des assureurs crédit sur l’un de vos clients ou à une limite de décaissement trop faible dans le cadre d’un contrat d’assurance crédit.

La garantie peut être établir sur 3, 6 ou 12 mois pour des opérations récurrentes ou ponctuelles. Les services intégrés sont : un rapport de solvabilité, un scoring financier de l’entreprise le plus fiable du marché, anticiper le comportement de paiement de votre acheteur, une recommandation d’un encours client maximum, une garantie sur l’encours client avec le recouvrement et l’indemnisation jusqu’à 90% en cas d’impayé.

Les couvertures des assurance crédit
Les fournisseurs d’assurance-crédit peuvent offrir une assistance spécialisée ainsi qu’une protection des flux de trésorerie notamment lors de la fixation des limites de crédit. S’appuyer sur les rapports de crédit et les antécédents commerciaux comme forme d’évaluation des risques s’avère souvent inadéquat et long pour les entreprises. Toutefois, un assureur-crédit peut gérer le risque de crédit commercial de manière efficace et efficiente au nom des assurés.

Les assureurs-crédit disposent d’énormes bases de données d’informations, qu’ils peuvent utiliser pour fixer rapidement des limites de crédit (c’est-à-dire les montants maximums qui peuvent être dus à un assuré). L’assureur peut alors surveiller la situation en cas de changements positifs ou négatifs dans le profil de risque des clients, et alerter l’assuré en conséquence.

En tant qu’assuré, vous pouvez demander une vérification de la solvabilité (c’est-à-dire une demande de limite) d’un client. Votre assureur évaluerait le risque et vous renverrait une décision sur les niveaux de crédit que vous devriez accorder. Cela peut être ou non ce que vous espériez, mais au moins vous sauriez que le risque a été correctement évalué et que vous êtes assuré.

La plupart des assureurs exigent des assurés qu’ils effectuent ce processus pour chacun de leurs clients, mais certains proposent des « limites discrétionnaires ». Celles-ci permettent aux assurés de fixer leurs propres limites de crédit en fonction de certains critères. D’autres proposent des « limites non résiliables ». Cela signifie qu’ils fixent une limite – soit au début de la police, soit pendant la période d’assurance et la maintiennent ensuite, indépendamment de tout problème qui pourrait survenir en raison du profil de risque d’un client, comme des comptes déposés en retard (à condition, bien sûr, que le client continue de payer ses dettes à l’assuré en temps voulu !)

En outre, certains assureurs proposent un service gratuit de recouvrement de créances à l’échelle mondiale. Ils interviennent pour recouvrer une dette au nom de l’assuré si elle reste impayée après un certain temps. Ils peuvent même poursuivre l’acheteur et payer la créance de l’assuré si la dette ne peut être recouvrée.

Risques liés à la croissance des entreprises
Les dirigeants d’entreprises doivent également prendre en compte les risques liés à la croissance. Les nouveaux acheteurs, les nouveaux marchés et les demandes de limites de crédit plus élevées de la part des clients existants sont autant de facteurs qui font courir des risques supplémentaires à une entreprise. La croissance peut étirer la trésorerie d’une entreprise et la rendre moins apte à subir une perte.

En parlant de croissance, l’assurance-crédit peut être considérée favorablement par les prêteurs lorsqu’une entreprise cherche à se financer. Tout bailleur de fonds qui détient une charge sur des dettes comptables sera rassuré de savoir que cette partie de sa sécurité est garantie par une assurance. Elle peut aussi leur être formellement cédée. Ainsi, en cas de perte, les fonds financés sont directement transmis de l’assureur au financeur ou factor.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email