Ma société, de création récente, peut-elle s’assurer ?

Vos questions, nos réponses sur l’Assurance créditCatégorie: Assurance créditMa société, de création récente, peut-elle s’assurer ?
1 Réponses
anonyme répondue il y a 5 années

Oui, les premiers forfait démarre à 1200 € de Minimum annuel de prime, le chiffre d’affaires assurable peut se baser sur un chiffre d’affaires prévisionnel.
La base prévisionnel se situant au moins à 100 K€. En deçà, cela deviendra prohibitif pour l’entreprise.

Pour une entreprise qui réalise moins de 100 000 €, il vaut mieux se tourner vers des solutions d’assurance crédit à la facture avec le renseignement garanti ou le financement ponctuel de créance qui intègre par défaut une garantie contre les impayés à 100%.

Le renseignement garanti, une alternative à l’assurance-crédit
Les solutions de couverture classique de protection du poste clients ont un inconvénient majeur, c’est leur coût significatif et ne sont donc pas à la porté de toutes les sociétés. C’est pour cette raison que pour des besoins ponctuelles de couverture d’encours, l’étude garantie est une meilleure alternative. En plus, si vous avez déjà une police contre les impayés, elle permet de couvrir des acheteurs non couverts ou ayant une limite d’encours trop faible. En cas, d’incident de paiement de votre débiteur, cette garantie indemnise votre activité.

Le financement à la facture
Cette solution a été développée par les Fintechs pour répondre à des besoins ponctuels de protection contre les mauvais payeurs et de trésorerie.

Le financement à la facture a l’avantage de ce système est d’avoir une tarification transparente et sans coûts cachés avec trois services intégrés : le financement de la créance, le recouvrement et l’assurance-crédit en cas d’échec des procédures amiables et judiciaires. Le fonctionnement est très simple. Vous déposez vos facturations non échues dans l’interface pour obtenir le financement. En cas d’acceptation, vous obtenez une tarification tout compris sans dossier ou de comité de crédit, sans cautionnement ou garantie. Si vous acceptez l’offre, vous recevez la liquidité dans les 24 ou 48 heures.

L’affacturage
C’est une technique de financement de factures la plus répandue. Vous pouvez accéder jusqu’à 95 % des liquidités immobilisées dans les créances tout en récupérant une partie de votre temps libre, car vous n’avez pas à courir après les paiements des clients !

L’affacturage est une solution de financement souple qui vous permet de vendre efficacement tout votre portefeuille à un factor à un taux réduit. Techniquement, l’affacturage n’est pas un prêt. Il est plutôt décrit comme une avance sur créances.

Un « factor » est un tiers qui achète une partie ou la totalité des facturations d’une entreprise avec un escompte. Le factor « possède » ensuite les factures impayées et les recouvre auprès des débiteurs. L’affactureur profite de la différence entre le taux d’escompte négocié pour acheter les créances et le montant total recouvré auprès du client.

Il existe de nombreux factors indépendants (y compris des services en ligne) ainsi que de nombreuses banques qui proposent des services d’affacturage. La plupart de ces compagnies ciblent des entreprises spécifiques en fonction de leur volume et du montant de leurs factures. Certains ciblent même des industries spécifiques. Le factoring est un mode de financement privilégié comme dans l’industrie de textile ou l’intérim. Par conséquent, certains affactureur se spécialisent dans cette industrie. Il existe également des facteurs qui se spécialisent dans d’autres industries, il est donc judicieux de se poser la question lors de la recherche d’un facteur.

Une fois que vous avez choisi votre factor, il est probable qu’il examinera votre clientèle pour déterminer la solvabilité de vos clients et qu’il examinera vos factures précédentes et le degré de réussite de votre recouvrement. Il n’y a pas d’accord d’affacturage standard, alors soyez prêt à négocier. Vous devez vous attendre à ce que la société d’affacturage vous propose de vous payer 85 à 95 % du montant nominal de vos facturations et vous avance un pourcentage de ce montant, en fonction de la solvabilité de vos clients et d’autres facteurs.

En plus du prix d’achat réduit pour vos factures, vous devez vous attendre à payer des frais qui peuvent aller de 2 à 4,5 % du montant total de la facturation pour chaque période de 30 jours d’impayés après le factoring. Les paiements sont généralement avancés dans un délai d’un à trois jours, et l’affactureur percevra alors la valeur totale des dettes auprès de votre client. Une fois la dette payée, le factor paiera le solde convenu, moins les frais éventuels.

Les honoraires d’un contrat sont basés sur des variables telles que la qualité du crédit de vos clients et le montant de leurs créances. Ces frais peuvent être négociés dans le contrat initial avec le factor et peuvent varier d’une société à l’autre.

Vous devez savoir que les factures que vous vendez à la société d’affacturage seront ensuite perçues par celle-ci et qu’elle a probablement le droit légal de communiquer directement avec vos clients pour leur demander de payer.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email