Application de la norme comptable IFRS9

Application de la norme comptable IFRS9

Obligations de la norme IFRS 9

Les sociétés cotée en bourse doivent établir leurs états financiers annuels conformément aux normes internationales d’information financière (IFRS).

L’IFRS (International Financial Reporting Standards) est organisme international de standards comptables internationaux. Ces normes IFRS sont les normes internationales d’informations financières destinées à standardiser la présentation des données comptables et des informations financières échangées au niveau international. Ces normes sont édictées par le bureau des normes comptables internationales, l’IASB (International Accounting Standards Board), un organisme privé. IFRS 9 a été adoptée par la Commission européenne le 22 novembre 2016 (Règlement UE 2016/2067).

Depuis, le 1er janvier 2018, la norme IFRS 9 a changé la méthode de valorisation de la dépréciation de ces créances commerciales. Les entreprises ayant adopté cette norme doivent calculer leurs provisions sur la base du risque total de l’ensemble de leurs créances et non plus uniquement sur leurs créances en retard de paiement.

Cette nouvelle norme oblige à intégrer les futures pertes en prenant en compte l’évaluation du risque d’impayé des créances dans les 12 mois suivant la date du bilan (expected losses / pertes attendues). Le calcul de provision pour dépréciation doit se faire sur l’ensemble du portefeuille avec l’intégration de la probabilités de défaut en fonction de la qualité de vos créances.

L’impact de la norme IFRS9 sur les entreprises

Avec les nouveaux modes de calcul, les provisions pour créances douteuses peuvent augmenter jusqu’à 30% et impacter sur les finances de l’entreprises notamment sur les pertes et les profits.

Pour répondre à la nouvelle norme, les sociétés doivent connaître la solvabilité de tous leurs clients pour calculer la probabilité de défaillance dans 12 prochains mois et ainsi effectuer des provisions en prenant en compte le risque total de l’ensemble de leurs créances et non plus seulement sur les créances en retard de paiement.

Une solution simple et externalisée pour répondre aux obligations de la norme IFRS 9

“Conformez vous simplement avec l’aide d’un expert à la norme IFRS9”
L’objectif est d’estimer vos pertes prévisionnelles sur vos créances clients avec une analyse du risque client pour calculer la probabilité de défaut de vos débiteurs. A partir d’une expertise de votre balance clients B to B, nous effectuons le calcul des pertes attendues selon la norme IFRS 9. Vous obtenez un rapport sur les pertes attendues ventilée en fonction de votre besoin et complétée des exigences de déclaration.

Les avantages pour votre entreprise

  • GAIN DE TEMPS → Préparation rapide de la valorisation de vos créances commerciales.
  • Pas de création de modèle interne complexe à mettre en œuvre.
  • SIMPLICITÉ : éviter les charges administratives supplémentaires ou de ressources dédiées.
  • RAPIDITÉ : Obtenez rapidement la valorisation de vos créances commerciales en évitant la création d’un modèle interne complexe à mettre en œuvre.
  • SÉCURITÉ : Bénéficiez d’une référence de calcul fiable, documenté et auditable par le commissaire aux comptes et conforme à la norme ISAE 3402 de type 1 attestée par KPMG SA.

L’avantage de l’assurance-crédit sur les exigences de la norme IFRS 9

L’assurance-crédit permet de réduire les pertes attendues sur les créances car la défaillance des clients est couverte par l’assureur-crédit. Les impayés seront indemnisés jusqu’à 95% du montant total de la facture.

En s’appuyant sur la notation des acheteurs et des outils de credit management de l’assureur crédit, les entreprises peuvent diminuer considérablement le montant du risque de crédit encouru dans leurs créances et peuvent ainsi mieux maîtriser l’impact financier de la norme IFRS 9. En externalisant, les calculs auprès des assureur-crédits, vous bénéficiez d’un modèle certifié par un commissaire aux comptes.

Les services offerts par les compagnies d’assurance crédit au niveau du recouvrement et de la protection contre des factures impayées permettent de réduire considérablement les provisions sur créances douteuses. Par ailleurs, le taux plus élevée de récupération des créances peut être intégré dans le calcul des provisions.

Avec une assurance-crédit, vous réduisez le pourcentage de vos provisions pour les créances douteuses de 8,5%.



Vous avez aimé cet article sur Application de la norme comptable IFRS9 ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5, 00 sur 5)
Loading...