Surveillance du poste clients

Surveillance permanente de vos clients à travers l'assurance crédit
Une fois les couvertures « posées » au démarrage de votre contrat d’assurance crédit, ces couvertures perdurent dans le temps, sauf « révision » de l’assureur qui peut à tout moment suspendre, réviser a la baisse, ou annuler la couverture (à laquelle cas l’assuré est couvert pour toutes ces commandes en cours !).

L’assuré peut lui aussi annuler à tout moment sa couverture, notamment lorsqu’il ne travaille plus avec le client.

La surveillance réalise une « veille » permanente de vos clients, elle vous apporte de l’information sur la situation de vos clients, elle vous donne des arguments dans votre relation commerciale.

Les de l’assurance-crédit en matière de surveillance du poste clients
En souscrivant un contrat avec un assureur-crédit, vous avez plus qu’une simple notation sur les sociétés sur la base unique de données bilancielles obtenues. En effet, l’assureur bénéficie de l’expérience de son propre réseau d’experts sur place, avec une connaissance approfondie de chaque secteur d’activité et des acteurs économiques locaux, lui permettant d’obtenir des informations plus aiguisées et plus fraîches (historique des commandes, éléments prévisionnels de la trésorerie, conjoncture du secteur, …).
Par ailleurs, les échanges permanents avec les dirigeants des entreprises permettent d’apporter des éléments supplémentaires pour affiner les évaluations sur les risques clients (historique et comportements de paiement, carnets de commandes, niveau de trésorerie, portefeuille clients)

Dans un bilan, les créances clients peuvent représenter jusqu’à 40% de l’actif. Or 25% des redressements ou liquidations judiciaire sont attribués à la défaillance d’un client.
Il est donc important surveiller son poste clients pour la bonne santé de votre entreprise.

La surveillance du poste clients est le point névralgique de l’entreprise sur le point financier : une veille constante des délais de paiement est cruciale, car elle impact directement le BFR (Besoin en fonds de roulement) et donc la trésorerie, et donc la fidélisation des clients.
L’entreprise doit donc investir sur la veille et la prévention, afin de mesurer le suivi et les évolutions !

La quête d’une maîtrise de l’information est essentielle. Rappelons que le crédit client n’est pas indolore, il coûte environ 2% du CA. Une non surveillance des règlements clients, parfois un seul impayé, peut avoir un impact désastreux et crée de grave problème financier, voir dans l’extrême le dépôt de bilan !

Un check basic d’informations sur le client est nécessaire: Drigeants qui sont ils ? Surface financière ? Moyen de règlements ? Garantie apportées ? Réputation ? Notation d’une agence externe…..
Cette démarche sera centralisé par le “Credit Manager” véritable contrôleur et arbitre, trait d’union entre le département commerciale et le département Financier, car il protège et accélère les encaissements.

Aujourd’hui il ni a plus de confrontation avec le département commerciale, car ce dernier reçoit de l’information et des arguments, il est même souvent associé à la collecte d’information.
Rappelons encore qu’un producteur en cas d’impayés, devra générer 20 commandes supplémentaires avec une marge de 5% pour rattraper un impayé sec !




Vous avez aimé cet article sur Surveillance du poste clients ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, moyenne: 5, 00 sur 5)
Loading...