Concentration

La concentration est une accumulation inhabituelle, anormalement élevée de chiffre d’affaires sur un débiteur ou un vendeur.

Les risques de la concentration

L’entreprise qui réalise une partie importante de son CA sur un client ou sur quelques clients prend des risques élevés au niveau de la gestion de sa trésorerie. En effet en cas de retard de paiement ou pire en cas d’impayés, elle risque d’avoir un défi cite important dans sa trésorerie. Cette difficulté peut amener l’entreprise au dépôt de bilan.

En France, 1 entreprise sur 4 dépose le bilan à cause des impayés. En effet, le poste client peut représenter en moyenne 40 % du total bilan de l’entreprise. L’évaluation des risques clients est donc très important surtout si votre société réalise l’ensemble de son chiffre d’affaires sur un seul client.

Définition de la concentration dans une police d'assurance crédit

Ce risque est encore plus important à l’export, car en plus du manque de visibilité des données financières sur l’entreprise, se rajoute le risque pays (risque politique, embargo, conflits, etc…).
47% des entreprises estiment souffrir d’un manque d’informations sur la situation financière de leurs prospects ou clients (Baromètre export Euler Hermes 2014).

Comment se protéger de la concentration

Dans cette situation fragile, pour se prémunir contre le risque d’impayés de votre client, il est important de souscrire une assurance-crédit.

“L’assurance-crédit : une solution pour limiter les risques de la concentration”

Cette assurance propose des informations fines et détaillées sur tous vos clients et offre en plus un filet de sécurité en cas d’impayés.
L’assureur vous informe non seulement sur la notation des entreprises mais grâce à ces échanges avec les dirigeants, il connaît parfaitement la stratégie et les difficultés rencontrées par l’entreprise ainsi que les moyens mise en œuvre pour les résoudre.

  • La concentration financière va résulter d’une action de centralisation du chiffre sur un secteur d’activité, une zone géographique, quelques clients, cela va impliquer une prise en compte direct au niveau de l’arbitrage, dans l’évaluation du risque.
  • Les arbitrages des compagnies d’assurance crédit, n’apprécie que moyennement les concentration de risques, elle préféreront une bonne répartition des risques, une “dilution” !
  • La décision résultant de cette approche implique un impact direct sur une tarification, ou un rendu de couverture.
  • Chaque année, le gestionnaire du contrat devra signaler les indicateurs qui présagent d’une concentration des risques, et prévenir une situation qui peut directement impacté la sinistralité.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .