Risque politique

Faire des affaires avec et dans d’autres pays est vital pour la croissance des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

Mais en plus des opportunités commerciales offertes aux entreprises actives au niveau international par le commerce et l’investissement direct étranger, les exportateurs et les investisseurs opèrent dans un environnement caractérisé par des systèmes politiques, des conditions économiques et des comportements culturels hétérogènes.

Couverture du risque politique avec l'assurance-crédit

En plus des risques commerciales, il existe un risque politique (Inconvertibilité des devises ou risques de transfert, Guerre, terrorisme, émeutes et révolution, Modification des règlements d’importation ou d’exportation, Défaillance d’une banque, Expropriation ou nationalisation, Sanctions commerciales)

L’assurance crédit pour couvrir le risque politique

Les assureurs crédit couvrent généralement deux types de risques :

  • Le risque commercial, c’est le risque que vos clients ne puissent pas payer les factures impayées pour des raisons financières, par exemple en cas d’insolvabilité déclarée ou de défaillance prolongée.
  • Le risque politique, le non-paiement à la suite d’événements indépendants de la volonté de l’assuré ou du client, par exemple en raison d’événements politiques (guerres, révolutions), de catastrophes (tremblements de terre, ouragans) ou de difficultés économiques, comme une pénurie de devises, et donc l’impossibilité de transférer les sommes dues d’un pays à l’autre.

L’assurance-crédit à l’exportation protège un exportateur de biens ou de services contre le risque de non-paiement d’un acheteur situé dans un autre pays. Une fois la couverture en place, les assurés peuvent accorder en toute confiance un crédit à ses clients, ce qui peut constituer un avantage concurrentiel majeur pour les exportateurs.

L’assurance-crédit à l’exportation peut couvrir à la fois les risques commerciaux et politiques, dont certains sont résumés ci-dessous.

L’assurance contre les risques politiques protège l’assuré contre la menace de pertes financières causées par des événements politiques défavorables. En fonction des détails de la police individuelle, cela peut inclure :

  • Des troubles civils : entraînant des émeutes ou des pillages, ou peut-être le blocus d’un port empêchant l’importation/l’exportation
  • Les changements de monnaie : qui peuvent entraîner l’incapacité de convertir une monnaie ou le changement soudain et extrême de la valeur d’une monnaie. Le pays du client ne dispose plus les devises étrangères nécessaires.
  • Douanes et tarifs douaniers : un changement inattendu dans les règles d’importation et d’exportation.
  • Expropriation ou confiscation : d’argent, de biens ou d’une entreprise par un gouvernement. La nationalisation ou la destruction de tout ou partie des actifs de votre client de par la loi ou un règlement ayant force de loi, de par l’autorité gouvernementale du pays de votre client qui empêche l’accomplissement du contrat.
  • Révolution ou coup d’État : changement forcé de direction par la violence ou la non-violence.
  • Terrorisme ou guerre : rend le commerce avec un pays, dangereux ou non viable. Survenance d’une guerre (civile ou militaire), d’une révolution ou d’une insurrection dans le pays de votre client, qui empêche le paiement ou l’exécution du contrat
  • Restriction à l’exportation : toute décision ou mesure générale de votre pays, prise en exécution d’une décision d’embargo, elle-même prise par une organisation internationale telle que les Nations Unies (ONU) ou l’Union Européenne, et qui interdit l’exportation des biens ou services de votre pays dans le pays de votre client, objets du contrat conclu entre vous et votre client, ou à l’importation : c’est-à-dire toute décision ou mesure générale prise par le pays de votre client interdisant l’importation dans le pays de votre client des biens ou services, objets du contrat conclu entre vous et votre client.
  • Rupture de contrat : cela correspond à l’annulation d’un contrat légalement conclut entre les deux parties, imposée par une décision ou mesure générale du gouvernement du pays de votre client, qui empêche le paiement ou l’exécution du contrat.

L’assurance-crédit protège votre trésorerie, de sorte que vous êtes toujours payé même si votre client est défaillant. Elle est utilisée par des entreprises de toutes tailles pour protéger le commerce international et national contre des problèmes tels que les risques politiques et l’insolvabilité des clients.

L’assurance-crédit vous protège contre votre acheteur, et non contre la transaction individuelle, de sorte que chaque facture établie avec ce client est couverte pour l’année. En plus de fournir une protection contre des événements indésirables non visibles, la garantie impayés est utilisée par de nombreuses entreprises pour promouvoir le commerce. En particulier, de nombreuses entreprises utilisent la sécurité de l’assurance-crédit pour les aider à obtenir des financements auprès des banques, à explorer de nouveaux marchés et à attirer des clients avec des conditions de crédit favorables. Les clients assurés crédit bénéficient de l’accès aux informations sur des millions d’entreprises dans le monde, pour les aider à faire preuve de diligence raisonnable lorsqu’ils évaluent la solvabilité de leurs partenaires commerciaux.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .