Souscripteur

C’est la personne qui souscrit le contrat. Toute personne physique ou morale signataire du contrat d’assurance-crédit.
En assurance crédit, le souscripteur correspond à l’assuré, à savoir l’entreprise qui bénéficie du contrat d’assurance contre le risque de factures impayés.

L’assurance-crédit souscrite par une entreprise permet à la société de se prémunir face aux risques d’insolvabilité.

Le souscripteur paye une prime d’assurance chaque année dans le cadre de son contrat.

Définition de souscripteur

Une entreprise, un secteur d’activité, un groupe….. Au souscripteur d’analyser si un profil potentiel peut être couvert et à quelles conditions.
Cet expert de l’assurance valide si la compagnie assurera ou non les risques associés à une activité professionnelle.

Le souscripteur doit évaluer les risques, car il engage sa compagnie par sa prise de décision. Il prend en compte le solde technique du secteur d’activité de l’entreprise, sa moyenne CX,le nombre de clients, les délais de règlement, la moyenne des encours,l’évolution du CA ….

Il étudie avec expertise le dossier de la société et fait éventuellement appel à l’arbitrage, vérificateur de la qualité du portefeuille.
Enfin, il prend sa décision et propose ou non, une tarification en argumentant les motifs d’un possible refus.
Quand le contrat est réalisé, il en assure le suivi et le credit management.
Pour le gestionnaire des contrats les plus importants, cet expert doit démontrer une grande vigilance.

Le souscripteur peut être un crédit manager, un Directeur Administratif et Financier (DAF), un comptable, le directeur de l’entreprise.

Son rôle est d’établir et de mettre en place la stratégie du credit management de la société grâce au pilotage du poste clients. L’objectif est d’améliorer les rentrées d’argent, les flux de trésorerie et le fonds de roulement. Pour préserver la rentabilité de l’activité, il doit surveiller et éviter les pertes éventuelles des règlements des débiteurs.

Le souscripteur en France ou à l’étranger, sait combien il est important de protéger son entreprise contre les factures impayées, qui peuvent avoir un impact négatif sur la trésorerie de l’entreprise et pourraient constituer une menace importante pour l’activité.

Pour cela, il peut assurer les ventes de son entreprise pour garantir sa viabilité à long terme avec un assureur crédit.

Grâce à leur base de données couvrant plus de 80 millions d’entreprises dans le monde et à leur réseau d’experts en recouvrement dans 100 pays, les compagnies peuvent offrir aux souscripteurs une connaissance unique de leurs clients, pour les aider à prendre des décisions éclairées et précises pour leurs opérations, avec une couverture dans près de 200 pays.

Après une analyse approfondie de la situation de leurs acheteurs, l’assureur crédit met en garde l’assuré contre les pertes financières éventuelles sur certains de leurs débiteurs.

Lorsque le souscripteur est un directeur financier, il supervise toutes les opérations financières d’une organisation, y compris la comptabilité, l’information financière, la fiscalité, le contrôle des activités et la trésorerie. Il gère tous les aspects des questions financières et de la prise de décision.

Il dirige les buts, les objectifs et les budgets financiers d’une entreprise. Il supervise l’investissement des fonds détenus par l’entreprise et gére les risques associés. Il supervise également les activités de gestion de trésorerie, exécute les stratégies de mobilisation de capitaux pour soutenir l’expansion d’une entreprise et s’occupe des fusions et acquisitions. La plupart des directeurs financiers sont également responsables de la gestion des investissements de l’entreprise et siègent au conseil d’administration.

S’il travaille dans une petite entreprise, il doit souvent effectuer toute une série de tâches comptables, tandis que les dirigeants des grandes entreprises examinent généralement les rapports et les données des différentes divisions de leur entreprise.

Il doit faire preuve d’autres qualités que de simples compétences financières exceptionnelles. Il doit être capable de prendre des décisions intelligentes et stratégiques au nom de l’organisation, et d’avoir une vision globale de l’entreprise et de comprendre ce dont elle a besoin.

Il est doit être également capable de traduire les données financières en informations utiles pour les personnes à tous les niveaux de l’organisation. Les compétences en matière de leadership, de relations interpersonnelles et de communication sont également importantes à un poste de haut niveau.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .