TPE – Très Petites Entreprises

TPE est l’acronyme de « très petites entreprises« . En France, Elles désignent les sociétés de moins de 19 salariés et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 M€.

Depuis 2008, la dénomination officielle parle de micro-entreprises (MIC), c’est à dire des structures où le nombre de salariés est inférieur ou égal à 10. Ces micro-structures englobent aussi les « activités artisanales ».

Attention, car ce terme peut porter à confusion, car il est aussi utiliser pour le régime fiscal spécifique aux commerces individuels.

Définition de TPE - Très Petites Entreprises

Découvrez les solutions d’assurance-crédit pour les TPE.

Les TPE en chiffres

On retrouve ce type de structure pour les travailleurs non salariés tels que les artisans, les commerçants ou les professions libérales.

  • 2 patrons sur 3 dirigent une « très petite entreprise ».
  • 6 TPE sur 10 existent ont une existence de moins de 10 ans.
  • Elles représentent 2,1 millions de professionnels sur les 3,3 millions de sociétés avec près de 2,3 millions de salariés.
  • les microentreprises (MIC) contribuent pour 9 % au PIB avec 21% des salariés des établissements commercials.
  • 55% des sociétés avec un faible bilan n’emploient pas de salarié.
  • 18% des TPE ont qu’un seul salarié.
  • Ces sociétés ayant moins de 10 salariés sont des acteurs économiques importants car elle réalisent plus 477 milliards d’euros de CA.

Caractéristiques des TPE

Ces entreprises sont beaucoup plus compétitives que les grandes sociétés grâce à leur réactivité et flexibilité.
Cependant, il ne faut pas oublier ces points :

  • elles ont une plus grande fragilité par rapport aux autres sociétés de par leur taille ;
  • les TPE doivent passer par des conditions de financement spécifiques ;
  • elle bénéficient de régimes fiscaux adaptés ;
  • la micro-entreprise est en dessous de la PME au niveau de la taille pour la typologie des sociétés;
  • leur taux de renouvellement des entreprises est élevé.

L’ordonnance n° 2014-86 du 30 janvier 2014 a allégé les obligations de dépôt des comptes annuels pour les activités ayant un chiffre d’affaires inférieur à 700 000 euros.
Ces entreprises n’ont plus besoin de déposer l’annexe comptable mais uniquement le bilan et le compte de résultat.

L’assurance-crédit pour protéger les petites entreprises

Vous vous demandez pourquoi l’assurance-crédit est si importante pour les propriétaires de TPE ? Découvrez quelques-uns des avantages que ce type d’assurance peut offrir aux petites activités : meilleure gestion du crédit à la protection contre les mauvaises créances, et bien plus encore. Découvrez comment la garantie impayés peut vous aider à développer votre structure, à minimiser le risque de règlement et à vous donner la tranquillité d’esprit.

Protéger votre trésorerie et votre entreprise
La plupart des TPE n’ont pas beaucoup de liquidités disponibles, la majeure partie de leur argent est probablement réinvestie dans la structure et il est utilisé pour aider la structure à se développer. Cela signifie qu’une interruption de la trésorerie, par exemple lorsqu’un client ne paie pas une facture importante, peut être très préjudiciable à votre entreprise.

Même quelques créances douteuses dans les comptes clients peuvent entraver la capacité de l’activité à se développer et pourraient même mettre son avenir en danger, à moins qu’elle puisse obtenir un financement supplémentaire pour les opérations quotidiennes jusqu’au recouvrement de la créance. Avec l’assurance-crédit, si un client ne paie pas, la compagnie paiera et le dirigeant pourra continuer à gérer son commerce normalement, sans se préoccuper de l’impact négatif des factures impayées sur sa trésorerie.

Étendre de meilleures limites et conditions de crédit
Vous pouvez offrir des limites et des conditions de paiement plus généreuses si vos créances et votre trésorerie sont protégées par une assurance-crédit. Cela peut vous aider à concurrencer les grandes groupes qui peuvent offrir des limites de prêt importantes de plusieurs centaines de milliers d’euros et des délais de paiement nets entre 30 à 90 jours.

Étendre votre activité aux pays en développement
Les risques politiques liés au travail dans un pays en développement sont principalement atténués par la garantie impayés. Vous pouvez même associer ce produit assurantiel contre les risques politiques dans le cadre de votre stratégie de gestion des risques, ce qui rendra encore plus sûr le fait de faire des affaires dans de nouveaux pays.

Évitez les services coûteux de recouvrement de créances et les frais juridiques
Le recouvrement de créances est coûteux et souvent inefficace, et les frais de justice peuvent s’accumuler si vous poursuivez une entreprise pour ses factures impayées. Grâce à l’assurance-crédit, vous n’avez pas à vous soucier d’une action en justice ou du recouvrement des créances.

Si un client ne paie pas, votre assureur vous paiera simplement conformément à votre police, et il lui incombera alors de tenter de recouvrer les dettes impayées. C’est aussi simple que cela.

Ayez l’esprit tranquille en sachant que votre entreprise est protégée. Par-dessus tout, la garantie des créances impayées pour les TPE vous apporte la tranquillité d’esprit. Vous saurez que, même si plusieurs clients font défaut ou si des troubles politiques ont des répercussions sur votre structure, vous serez protégé et votre société pourra continuer à survivre et à prospérer ! Rien que pour cette raison, il vaut la peine d’investir dans une police d’assurance-crédit.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .