Assurance crédit agroalimentaire

Assurance crédit pour le secteur agroalimentaire

L’assurance crédit pour le secteur agricole-alimentaire

Cette garantie protège votre activité contre les risques des créances impayées dans l’hexagone et à l’export. Elle offre plusieurs avantages :

  • La prévention avec une surveillance et une évaluation au niveau financier de vos prospects et clients.
  • Le recouvrement sans aucuns frais supplémentaires sauf pour les clients non couverts.
  • La gestion 100% en ligne de votre poste clients.
  • L’indemnisation jusqu’à 95% du montant HT de la créance en cas factures impayées.

Avec ce type d’assurance, les risques de vos ventes sont couverts tout en bénéficiant des services précédents d’analyse et de recouvrement des risques.

Les niveaux de protection dans la gestion des risques

Les offres proposent trois types de couvertures pour garantir les impayés :

  • Clients «non dénommés», la couverture est automatique jusqu’à 20 K€.
  • En cas de demande de couverture, vous obtenez une réponse instantanée avec un montant jusqu’à 16 K€.
  • Clients «dénommés», une analyse de sa situation financière est nécessaire. Suite à l’analyse du client, l’assureur crédit vous donne une réponse sur l’acceptation du niveau d’encours souhaité.

Pour les entreprises dans le secteur alimentaire réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 4 M€, il existe une assurance-crédit forfaitaire avec une tarification de la couverture au forfait. Le montant de la souscription de la prime mensuelle dépend du CA réalisé.

Les contrats d’assurance crédit pour le secteur agro-alimentaire peuvent couvrir des délais de paiement allant jusqu’à 120 jours en France.

Ces contrats s’adressent aux entreprises suivantes : transformateur ou distributeur de produits alimentaires (abattage de viande, mise en bouteille du lait, conserves de légumes, marée, fruits et légumes, viande, produits frais, plats cuisinés, confitures, pâtisseries…) ou entreprise de l’industrie agroalimentaire

Pour les nouveaux clients, il est possible d’obtenir une couverture automatique lors de la première livraison jusqu’à un montant de facture de 16 000 € avec une indemnisation de 70%.

L’accès au financement facilité

Grâce à une délégation d’indemnité au profit de la société d’affacturage, dans le cadre d’une assurance crédit, vous pouvez obtenir de vos partenaires financiers (banques ou factors) de meilleures conditions d’accès au financement.

Pour obtenir un contrat d’assurance impayés, il est nécessaire de soumettre les documents suivants : le dernier bilan, annexes et compte de résultats, un formulaire de déclaration des dirigeants et signataires, un formulaire de déclaration des bénéficiaires effectifs et un extrait Kbis de moins de 3 mois.

L’évolution du secteur agroalimentaire

En France, le secteur de l’agroalimentaire emploie 429 079 personnes avec 17 647 entreprises pour un chiffre d’affaires de 180 milliards d’euros.

La taille du marché mondial des aliments était estimée à 161,49 milliards USD en 2018. Les fabricants de produits alimentaires et de boissons déploient des outils d’enrichissement en additifs nutritionnels tels que les acides gras oméga-3, les fibres, les vitamines, les minéraux et d’autres dans leurs offres de produits. Le principal motif d’incorporation des additifs susmentionnés dans l’industrie des aliments et des boissons est d’accroître le contenu nutritionnel des produits alimentaires. Des ingrédients fonctionnels tels que les oméga-3 et les probiotiques sont fortement utilisés dans les huiles de poisson et le yogourt pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires et améliorer la qualité de la microflore intestinale.

Une telle tendance devrait alimenter le marché au cours des années prévisionnelles. En outre, la Commission européenne et l’Agence de protection de l’environnement (EPA) ont formulé des règles favorables pour augmenter la production et la consommation d’ingrédients d’origine naturelle, à la lumière des préoccupations croissantes quant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Les perspectives favorables concernant le secteur des produits alimentaires et des boissons, en particulier au Brésil, en Russie, en Inde, en Chine et en Afrique du Sud (BRICS), devraient continuer à stimuler le marché au cours de la période de prévision.

L’augmentation de la consommation nationale d’aliments et de boissons à la lumière de l’expansion du réseau de vente au détail, du lancement de nouveaux produits et de la croissance démographique devrait favoriser la croissance des BRICS. En outre, un soutien réglementaire visant à faciliter les investissements directs étrangers (IDE) au niveau national dans les BRICS en raison de changements politiques, en particulier en Inde et en Chine, visant à accroître la production manufacturière devrait amplifier la croissance.

Au cours des dernières années, l’espérance de vie et l’attention portée à la qualité se sont multipliées. Les consommateurs sont de plus en plus conscients de leur santé et accordent de plus en plus d’attention à leur mode de vie et à une alimentation saine, ce qui a entraîné une augmentation de la demande d’aliments fonctionnels dans le monde entier. Les entreprises agroalimentaires ont réagi à la nouvelle tendance en matière d’alimentation saine et ont développé une variété de nouveaux produits avec instructions et illustrations pour répondre à la demande des consommateurs.

Le secteur des produits laitiers a dominé le marché en termes de chiffre d’affaires en 2018, suivi du secteur de la boulangerie et des céréales. La viande, le poisson et les œufs, les produits à base de soja, ainsi que les graisses et les huiles sont d’autres produits importants. Les nouveaux développements dans le secteur de la boulangerie et des céréales devraient être de bon augure pour le marché. La demande croissante de barres de céréales et de collations fonctionnelles telles que les barres énergétiques, les barres de protéines et les barres de nutrition devrait entraîner une croissance importante au cours de la période de prévision. Les céréales enrichies devraient croître à un rythme soutenu, des sociétés telles que Kellogg lançant de nouvelles gammes de produits pour conquérir des parts de marché. Les produits laitiers tels que les yaourts, les boissons lactées et les pâtes à tartiner sont d’excellents systèmes de distribution d’aliments fonctionnels. Ils sont riches en composés et peuvent également être utilisés comme ingrédients alimentaires fonctionnels dans la préparation des aliments.

Le secteur des produits laitiers, qui représentait la plus grande part des revenus en 2018, devrait se développer avec un TCAC de près de 8% au cours de la période de prévision.
La consommation en croissance rapide d’aliments transformés ainsi que la prise de conscience croissante de la santé et de la forme physique dans les économies en développement sont des facteurs déterminants pour le marché régional. La région est caractérisée par des préoccupations croissantes des consommateurs en matière de sécurité alimentaire, qui influent sur leur comportement et, par la suite, sur la croissance.

Le marché mondial des aliments et des boissons a connu une croissance soutenue au cours des dix dernières années et devrait se poursuivre. Les dépenses en «restauration» devraient augmenter régulièrement dans toutes les régions au cours des dix prochaines années, avec en tête la région Asie-Pacifique où devrait augmenter de 7,5% par an. La région Moyen-Orient et Afrique devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 7,3%, suivie par les Amériques avec 5,5% et l’Europe avec 4,9%



Vous avez aimé cet article sur Assurance crédit agroalimentaire ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Donnez une note à cet article :
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...