DPO – Days Payable Outstanding

Le DPO (Days Payable Outstanding) correspond au nombre de jours avant que l’entreprise ne paie ses fournisseurs. C’est le délai moyen de recouvrement ou le nombre de jours de rotation des fournisseurs.
A savoir : ce ratio ne permet pas de prendre en compte les variations saisonnières.

Calcul du DPO

C’est le délai moyen de paiement fournisseur ou aussi appelé le Délai de crédit fournisseurs.
Pour le calculer, il faut utiliser la formule suivante.

DPO = Total des dettes Fournisseurs / Coût total d’achat des marchandises vendues x 360

Une augmentation de son montant permet de réduire le besoin en fonds de roulement (BFR) et d’améliorer sa trésorerie.
L’externalisation d’une partie des activités de l’entreprise permet de faire augmenter le délai moyen de recouvrement en reportant les charges et les coûts qu’il faut généralement supporter avant la vente des produits.

Petit rappel pour bien comprendre : Le nombre de jours de retard de paiement est un indicateur primordial du temps qu’une entreprise met à payer ses vendeurs et ses fournisseurs. Si vous regardez la formule, vous verrez que le DPO est calculé en divisant le total (final ou moyen) des comptes à payer par l’argent payé par jour (ou par trimestre ou par mois).

Par exemple, si une PME a un délai de paiement de 40 jours, cela signifie qu’elle prend en moyenne 40 jours pour payer ses fournisseurs ou vendeurs.

Pour qu’une société réussisse, elle doit avoir une vision globale. En calculant le nombre de jours d’impayés, elle peut obtenir le temps nécessaire pour payer ses fournisseurs et ses vendeurs.

Tout d’abord, l’entreprise doit examiner le secteur d’activité et la moyenne des délais de paiement impayés dans ce secteur.

Important:, si le DPO de l’activité est inférieur à la moyenne du secteur, elle peut envisager d’augmenter le nombre de jours de retard de paiement. En résumé, si une société peut faire correspondre son chiffre avec celui moyen de l’industrie, elle pourra utiliser sa trésorerie à meilleur escient pendant une longue période.

A contrario, si il est supérieur au référentiel moyen de l’industrie, l’entreprise peut envisager de réduire ses délais de paiement.

Qu’est-ce que le nombre de jours de retard de paiement ?

Si vous êtes dans les comptes fournisseurs, vous constatez assez souvent des jours de retard dans les comptes fournisseurs. Le terme courant, « jours de retard », désigne le temps que prend un acheteur dans une entreprise pour payer une facture à un fournisseur.

Comment calculer les jours de retard de paiement ?

La formule de calcul des jours d’impayés : Le DPO est égal aux comptes créditeurs finaux sur le coût des marchandises divisé par le nombre de jours à payer.

Pour vous faciliter la tâche, imaginez que vous êtes un dirigeant qui examine les chiffres de fin d’année. La gestion traditionnelle des jours de retard de paiement est un exercice d’équilibre entre le fait d’attendre le plus longtemps possible pour payer vos factures, d’une part, et le maintien de vos relations avec vos fournisseurs, d’autre part. Il est optimal d’augmenter votre DPO pour maximiser votre trésorerie.
C’est un excellent conseil à court terme.

Si vous attendez plus longtemps pour payer vos factures, vous aurez de l’argent en caisse pour payer toutes les choses qui n’impliquent pas de payer des factures : comme accepter de gros contrats, embaucher de nouvelles personnes ou augmenter le salaire des employés. Votre entreprise a probablement des dépenses stratégiques à faire, et il est toujours bon d’avoir un plan en place pour toute urgence imprévue.

Une augmentation du DPO permet de réduire le besoin en fonds de roulement (BFR) et d’améliorer sa trésorerie.
L’externalisation d’une partie des activités de l’entreprise permet de faire augmenter le Days Payable Outstanding en reportant les charges et les coûts qu’il faut généralement supporter avant la vente des produits.

Actuellement, la dynamique de paiement favorise les plus grandes entreprises. Mais à quoi ressemblerait-il si nous pouvions faire en sorte que les conditions soient mutuellement avantageuses pour tous ?
Si vous êtes une petite entreprise, vous n’avez pas le luxe d’attendre pour payer vos factures. Oui, les entreprises doivent pouvoir gérer leur fonds de roulement au mieux de leurs capacités. Mais les entreprises ne doivent pas non plus considérer leurs fournisseurs comme des obstacles à leur réussite.

La technologie est déjà disponible pour relier les fournisseurs et les acheteurs dans le cadre de partenariats plus solides. Les innovations en matière de fintechs comme la plupart des factors apportent aujourd’hui de nombreuses solutions. Ainsi l’escompte dynamique permet aux entreprises de tirer parti des paiements anticipés pour accéder à des modèles de financement adaptés. Il réduit les frictions dans les paiements pour les petites entreprises et aide les fournisseurs à être payés beaucoup plus rapidement. Cela permet d’injecter des liquidités dans la chaîne d’approvisionnement et d’accroître les options commerciales, en uniformisant les conditions de concurrence pour les acheteurs et les fournisseurs de toutes tailles.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .