Cession

La cession de créance qui est une opération où le créancier (le cédant) vend une créance qu’il détient à l’encontre de son débiteur (débiteur cédé) à un tiers ( généralement un établissement de crédit) qui est dénommé le cessionnaire.
La cession peut se faire dans le cadre de l’escompte ou dans le cadre de la Loi Dailly.

L’entreprise qui cède ses créances commerciales « sans recours » à un établissement financier pour dégager des liquidités a intérêt à disposer d’une assurance-crédit sur le portefeuille cédé.
Cette garantie permet de rassurer l’établissement financier ou le banquier qui achète le portefeuille. En effet, la banque a besoin d’être rassurée par rapport aux ratios prudentiels, car la cession des créances peut représenter un montant conséquent qui pèse lourd en capitaux.

Pour les cessions de créances « avec recours », l’entreprise a aussi tout intérêt à s’assurer-crédit car c’est elle qui devra supporter le risque d’impayé de son acheteur.



Vous avez aimé cet article sur Cession ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Donnez une note à cet article :
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
Posté dans .