Affacturage

Définition Affacturage

Définition : L’affacturage est une technique de financement du poste clients pour les TPE, PME et les grands comptes. Elle permet de financer les facturation émises sur les acheteurs en 24h00.

Elle propose 3 services : le financement des factures émises sur vos débiteurs, une garantie contre les créances impayées en remplacement ou en l’absence d’un contrat d’assurance-crédit et la gestion du poste clients

Comment fonctionne l’affacturage ?

Après avoir souscrit une police d’affacturage, l’entreprise peut céder ces créances qu’elle possède sur ses acquéreurs à un organisme financier spécialisé (le factor). En échange, l’affactureur reverse immédiatement à l’affacturé une partie du montant (90%) des facturations cédées. Le Factor doit alors se faire payer directement par les clients. Elle appose sur les factures la mention de « subrogation ». Les contrats prévoient généralement une retenue de garantie destinée à couvrir les paiements en directs ou de se prémunir d’éventuels litiges de la part des acheteurs. Ce fonds de garantie est constitué par les prélèvements effectués sur les premières remises de factures jusqu’à atteindre le montant défini dans la convention.

Cependant dans le cas d’un impayé ou d’un litige, il n’y a donc pas indemnisation. Vous êtes définancés !

Un affactureur n’est pas assureur. Pour garantir ces incidents de paiement, il faut souscrire un police d’assurance-crédit. La plupart des Factors proposent un contrat de garantie contre les impayés adossé à la solution d’affacturage pour couvrir ce genre de risque. C’est le full factoring. Ces financements de créances classique ou forfaitaire intègrent la garantie impayée. En revanche dans les opérations avec recours, délégués ou confidentiel, cette garantie n’est pas incluse, c’est l’entreprise qui effectue le recouvrement et assume le risque d’impayés.
Schéma fonctionnement de l'Affacturage et du factoring
Pour mieux comprendre le fonctionnement de l’affacturage, voici un schéma ci-dessus de la gestion de votre poste clients en 6 étapes entre le client, l’affacturé et le factor.

  1. Commande du client
  2. Livraison de la marchandise ou exécution du service
  3. Facturation à l’acheteur et cession de la facture à la société d’affacturage
  4. Financement de la créance
  5. Notification et recouvrement par le factor
  6. Règlement de la facture à la date de l’échéance

Pourquoi utiliser le factoring ?

Obtenir de la trésorerie

Lorsque votre structure vend des biens ou des services à crédit une autre société, elle devient détentrice d’une créance lorsqu’elle émet la facture.
Votre TPE ou PME doit attendre la date d’échéance convenue dans le contrat de vente pour encaisser les fonds.

Avec l’affacturage, vous n’attendez plus et vous pouvez recevoir sous 24h00 de l’argent frais en échange des facturations.

En vous associant à une société d’affacturage (appelée « factor »), vous pouvez obtenir l’argent qui vous est dû dans vos créances avant le moment où vous devriez normalement le recouvrer. Cela peut vous aider à vous débarrasser des problèmes de gestion de trésorerie et de vos finances. Cela vous permet de répondre à vos obligations en matière de salaires et d’impôts, de payer vos fournisseurs à temps et de vous concentrer sur la gestion de votre entreprise plutôt que sur la recherche de créances.

Comment cela vous aide : Le financement des factures peut également permettre à une structure d’entreprendre de nouvelles activités qu’elle ne serait pas en mesure de gérer financièrement autrement. Souvent, les sociétés n’ont pas la force financière nécessaire pour financer le démarrage, les salaires et les autres dépenses liées à un nouveau contrat ou à un nouveau projet, et attendent ensuite 30, 60 ou 90 jours pour être payées. Les bénéfices peuvent être là, mais les fonds de démarrage nécessaires, pour atteindre les bénéfices associés à la nouvelle entreprise, ne le sont pas. C’est là que le factoring entre en jeu. Vous ne devez pas attendre que vos comptes clients financent la croissance. Vous pouvez utiliser votre entité existante pour financer votre croissance.

Exemple d’affacturage : Les entreprises de nettoyage et de conciergerie sont souvent obligées de refuser des contrats et des opportunités de croissance supplémentaire parce qu’elles n’ont pas les liquidités nécessaires pour couvrir l’augmentation de leurs dépenses professionnelles hebdomadaires, et que les propriétaires hésitent souvent à s’endetter davantage. Pour développer l’activité, ils doivent augmenter le personnel de nettoyage, acheter plus d’équipements et de fournitures de nettoyage et disposer de suffisamment d’argent pour financer une masse salariale plus importante, tout cela avant que le nouveau client ne paie sa première facture. c’est un outil financier précieux pour soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises, au lieu d’ajouter une dette supplémentaire.

Gestion des comptes clients

Vous avez la possibilité de déléguer la gestion du poste clients :

  • suivi et gestion des impayés
  • recouvrement amiable et contentieux,
  • traitement des règlements.

L’Affacturage avec un contrat d’assurance crédit

Avec un contrat d’affacturage en mode full factoring, vous n’êtes pas obligé de souscrire une police d’assurance-crédit. Car celui-ci inclus automatiquement une garantie sur toutes vos facturations.
Les établissements financiers renforcent la sécurité du portefeuille du débiteur, car elles cherchent à le couvrir contre l’insolvabilité en offrant un service de paiement en avance de facture sans recours. Comme son nom l’indique, il est sans recours pour le client en cas de défaillance de ce dernier. Le service de factoring sans recours suppose que l’affactureur assume le risque en cas de non-paiement. Autrement dit, vous n’êtes pas tenu de rembourser le factor si vos débiteurs ne paient pas.

C’est la société d’affacturage qui est responsable et qui devra prendre des mesures si vos acheteurs ne paient pas et ne respectent pas les délais de paiement convenus. Elle procédera à la souscription d’une limite de crédit individuelle pour chacun de vos clients. Elle acceptera également la perte de créances irrécouvrables en cas d’insolvabilité de votre clientèle selon la limite initialement convenue. De cette façon, vous bénéficiez également d’une couverture ou d’une protection contre les facturations douteuses.

En revanche, si vous avez un chiffre d’affaires supérieur à 200 000 €, il peut être intéressant d’avoir une assurance crédit.
Cette garantie protège votre entreprise contre les risques qui échappent à votre contrôle, c’est-à-dire les risques commerciaux et politiques. Elle minimise le risque d’insolvabilité soudaine ou inattendue des débiteurs et améliore votre accès aux liquidités, de sorte que vous avez la confiance nécessaire pour accorder un crédit à de nouveaux prospects. Les assureurs vous assurent contre le risque de non-paiement et vous offrent des services supplémentaires, notamment des services de recouvrement, d’évaluation de portefeuille et de titrisation.

Les avantages de l’assurance crédit :

  • Les compagnies d’assurance crédit offre des montant de garantie beaucoup plus importante sur chaque client, car c’est leur métier et elles connaissent très bien la santé financière des sociétés. Grâce des garanties plus importantes, votre factor peut financer des montants plus élevés sur vos débiteurs.
  • L’assurance crédit protège non seulement sur l’insolvabilité déclaré des entreprises mais aussi sur l’insolvabilité présumé (ce qui n’est pas le cas avec le full-factoring). Vous n’êtes pas obligé d’attendre la décision de redressement ou de liquidation judiciaire.
  • En combinant l’affacturage avec avec l’assurance-crédit, vous optimisez les conditions de votre contrat.
  • Vous pouvez accorder plus de souplesse à vos acheteurs (délais, montant, retard de paiement, etc).
  • Vous renforcez la sécurité de votre portefeuille de créances en protégeant la part non financée du poste clients.
  • vous pouvez prospecter de nouveaux chalands plus facilement sans contrainte.

Le factoring avec un contrat d’assurance crédit existant

Si vous avez déjà souscrit un programme d’Assurance-crédit, il suffit de demander à votre assureur une délégation de bénéfice au profit de votre factor. Cela permet de transférer la couverture de votre financement à un spécialiste de la garantie sur les créances impayées.

L’affacturage avec un nouveau contrat de garantie impayés

Dans le cadre d’un programme de factoring, vous pouvez souscrire un contrat d’assurance crédit auprès des assureurs. Il est possible de déléguer le bénéfice de la couverture au profit de la société d’Affacturage. Attention de bien vérifier ce point, car tous les factors n’acceptent pas la prise en compte d’une délégation d’assurance-crédit.

N’hésitez pas à comparer les offres d’assurance crédit du marché pour obtenir les meilleurs couvertures. Cela vous permettra d’obtenir encore plus de ressource financière.

Le Reverse factoring

L’affacturage inversé ou aussi appelé financement de la chaîne d’approvisionnement est une solution financière pour les entreprises qui fournissent des biens ou services. Elle permet de financer les fournisseurs sous moins de 8 heures et de sécuriser la chaîne d’approvisionnement. L’intérêt de cette solution est de pouvoir offrir à ses partenaires des taux financiers très compétitifs. Découvrez l’affacturage inversé.

Elle peut contribuer à atténuer les effets des risques à long terme de la chaîne d’approvisionnement et à renforcer les capacités de votre entreprise.

Mais qu’est-ce que l’affacturage inversé ?
En bref, c’est une société de financement intermédiaire (généralement une banque) qui s’engage à payer l’acheteur au fournisseur à un taux accéléré, en échange d’une réduction du montant total dû. Comme le fournisseur peut choisir les factures à vendre à l’intermédiaire, les fournisseurs ont la possibilité de se faire payer plus tôt lorsqu’ils ont besoin d’un fonds de roulement.

En général, ce système n’est accessible qu’aux fournisseurs qui ont déjà une relation établie et à long terme avec un acheteur. En général, il est initié par l’acheteur pour améliorer la situation de trésorerie du fournisseur, ce qui permet de renforcer sa chaîne d’approvisionnement.

Comment fonctionne le reverse factoring ?
C’est relativement simple. Il implique trois parties différentes : l’acheteur, le fournisseur et la société financière intermédiaire. Voici un guide étape par étape :

Premièrement, le fournisseur envoie la facture à l’acheteur pour les services ou biens rendus.
Ensuite, l’acheteur approuve la facture et la transfère à un service d’affacturage (en général, ces services s’intègrent aux outils logiciels de comptabilité standard).

Le fournisseur peut alors accéder à la facture à tout moment. Si le fournisseur ne fait rien, la facture sera payée comme d’habitude. Toutefois, si le fournisseur choisit de recourir au reverse factoring, les créances seront vendues à un intermédiaire en échange d’un paiement anticipé.

Quels sont les avantages de l’affacturage inversé ?
Il présente un certain nombre d’avantages, tant pour les acheteurs que pour les fournisseurs. Voici quelques-uns des avantages de ce type de solution de financement pour le côté acheteur :

L’affacturage inversé permet à l’acheteur de se rapprocher de ses fournisseurs, car ceux-ci bénéficient d’un flux de trésorerie accéléré grâce à un paiement plus rapide.

Les acheteurs n’auront pas à se soucier de traiter les demandes de paiement anticipé des fournisseurs, car la facture est déjà payée le plus rapidement possible.

En outre, il fournit une ressource stratégique, non liée à la dette, que vous pouvez utiliser pour financer des initiatives de croissance stratégiques.

C’est également avantageux pour les fournisseurs. Voici quelques-unes des meilleures raisons pour lesquelles les fournisseurs devraient examiner de près les avantages potentiels de l’affacturage inversé :

En échange de paiements versés à la société financière, le fournisseur verra ses factures réglées plus tôt qu’il ne le pourrait autrement, et de manière plus prévisible.

D’une manière générale, les taux d’intérêt pratiqués par la société de financement sont faibles, car ils sont calculés sur la base de la cote de crédit de l’acheteur et non du fournisseur.

Ce dispositif peut aider les fournisseurs à faire face aux turbulences économiques, car il réduit la vulnérabilité liée à l’attente des gros clients pour le paiement de leurs factures.

En résumé, il permet aux fournisseurs d’avoir accès à un fonds de roulement lorsqu’ils en ont besoin, tandis que les acheteurs bénéficient d’une chaîne d’approvisionnement plus stable financièrement, moins susceptible de fournir des produits ou services de mauvaise qualité ou d’être en retard dans les livraisons.

A qui s’adresse l’affacturage ?

L’affacturage s’adresse à tout type d’activité : société en création, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), en exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL), à responsabilité limitée (SARL), anonyme (SA), société par actions simplifiée (SAS), par actions simplifiée unipersonnelle (SASU), en nom collectif (SNC), société civile professionnelle (SCP).

En résumé, l’affacturation des créances concerne les entreprises tout au long de leur cycle de vie :
En phase de démarrage car elles ont du mal à obtenir des facilités de trésorerie de leur banque.
En phase de développement, croissance ou d’investissement rapide, car elles ont besoin de trésorerie.
En cas de forte saisonnalité.

Dans des secteurs qui nécessitent un besoin de capacité de trésorerie important (achats de marchandises auprès des fournisseurs avec un paiement au comptant, volonté d’accorder des délais de paiement).

Les avantages de l’affacturage

En affacturant tout ou partie de vos factures solvables, vous êtes non seulement assuré de recevoir des paiements pour couvrir vos coûts opérationnels dans des délais plus courts, mais aussi d’optimiser votre actif et votre passif à court terme et de vous prémunir contre la faillite de vos clients.

Les avantages du factoring :

  • Obtenir de l’argent rapidement : ce système peut fournir un fonds de roulement immédiat pour aider à couvrir un déficit de financement causé par des clients qui paient lentement.
  • Amélioration de la trésorerie : vous pouvez conserver vos clients fidèles avec des délais de paiement plus longs, tout en améliorant votre trésorerie pour vous aider à développer votre activité.
  • Approbation plus facile : L’affacturage permet de financer les entreprises qui ne peuvent pas obtenir de capitaux d’autres sources, telles qu’une banque traditionnelle, en raison d’un manque de garanties, d’un crédit personnel médiocre ou d’un historique d’exploitation limité. En général, les factors ne se soucient que de la valeur des factures que vous souhaitez affacturer et de la solvabilité de vos clients.
  • Aucune garantie n’est exigée : c’est un moyen financier sans garantie, ce qui signifie qu’il n’exige pas de nantissement d’un actif tel qu’un bien immobilier ou un inventaire que le prêteur peut saisir si vous ne payez pas.
  • Le financement peut suivre l’évolution du votre chiffre d’affaires confié au factor, il n’y a pas de limite de financière déterminée à l’avance.
  • Vous avez la possibilité d’obtenir de la trésorerie sans attendre le premier bilan.
  • Réactivité et rapidité : il est possible d’obtenir de la liquidité dans les 24h00.
  • L’obtention de la trésorerie permet d’avoir de meilleurs conditions pour négocier les achats en payant au comptant les fournisseurs.

Les inconvénients de l’affacturage :

  • Coût élevé : le service peut être coûteux. Vous devez également faire attention aux frais cachés, tels que les frais de demande, les frais de traitement de chaque facture que vous financez, les frais de vérification de la solvabilité ou les frais de retard si votre client est en retard de paiement. Les retards de paiement peuvent entraîner une augmentation de votre taux annuel effectif global, le coût annuel de l’emprunt, tous frais et intérêts compris.
  • Perte de contrôle direct : comme la société d’affacturage peut recouvrer directement les factures, vous devez vous assurer qu’elle est éthique et équitable dans ses relations avec vos clients.
  • Le mauvais crédit des clients ou la faiblesse de leurs finances pourraient faire dérailler votre financement : le factor peut avoir besoin de vérifier la solvabilité de vos clients. Si les clients ont des antécédents de retard ou d’absence de paiement, ou si l’entreprise a de faibles revenus, vous risquez de ne pas être approuvé pour le financement. La société d’affacturage s’attend à être remboursée, tout comme les autres types de d’établissements financiers.
  • Aucune garantie de recouvrement : Il n’y a aucune certitude que l’affactureur réussira à recouvrer vos factures impayées. S’il s’agit d’un recours, le factor peut vous demander de racheter la facture impayée ou de la remplacer par une autre de valeur égale ou supérieure.

Quel est le coût du factoring

Le est composé de 3 coûts : commission d’affacturage, le financement et les frais annexes.
L’ensemble des coûts représente entre 6% % et 15 % du montant des créances TTC cédées.

  • La commission de factoring est comprise entre 0.1% et 2% du CA TTC confié.
    Ce pourcentage dépend de plusieurs facteurs : montant de chiffre d’affaires, taille moyenne des factures, nombre de clients et de facturations à gérer, risque de votre secteur d’activité, zone géographique.
  • Le financement : Il correspond à un taux appliqué au montant financé pendant toute la durée de l’utilisation du contrat. Ce taux est basé sur l’Euribor à 3 mois avec en supplément un pourcentage (compris entre 0,2% et 2% en fonction du profil de votre entreprise).
  • Les frais annexes correspondent frais de dossiers, accès au site du factor, demande de garantie, frais sur litiges

Les sociétés d’affacturage demandent souvent une retenue de garantie pour couvrir les risque de factures impayées.
Ce fonds de garantie correspond généralement à 10 % du montant TTC de vos créances. Ce fond est restitué en fin de contrat.

Exemple de coût de l’affacturage

La société Y réalise un chiffre d’affaires 2M€ avec un délai de paiement de 60 jours.
Elle souhaite affacturer que 50% de son chiffre d’affaires, soit 1 M€.

Le factor a proposé un taux de commission d’affacturage de 1% et un taux pour financer la créance basé sur l’EURIBOR à 3 MOIS + 3% avec une marge de 0,2%, soit 3,2% au total.

Calcul des coûts :
– Commission de factoring : 1M€ x 1% = 10K€,

– Commission de financement :
Le délai de paiement étant de 60 jours, la ligne financière est donc de 1M€ x 60/365 = 164K€
Sur ce montant, il faut déduire les 10% de fonds de garantie, soit 164K€ x 90% = 147K€
La commission financière est donc 147K€ x 3,2%, soit 4,7K€

Nous obtenons un coût global de factoring de 10K€ + 4,7K€ = 14,7K€.

Conseils pour réduire les coûts d’affacturage

  • Négociez vos frais de dossiers
  • Négociez le montant de votre commission d’affacturage annuelle minimum
  • Si votre CA est plus important que prévu, renégociez les conditions de votre contrat
  • Regroupez vos factures pour diminuer les frais de gestion
  • Essayez d’affacturer que vos créances importantes
  • Comparez les offres des Factors avant la date d’anniversaire de votre contrat. Comment pour l’assurance crédit, il faut consulter les différentes offres du marché pour obtenir les meilleures conditions.

Les solutions de factoring

Les Factors proposent des solutions d’avance sur facture clients adaptées aux différentes situations des entreprises :

  • Affacturage classique,
  • géré, non géré,
  • avec une délégation d’assurance-crédit,
  • sans caution,
  • solution forfaitaire pour les TPE,
  • inversé (aussi appelé reverse factoring) pour les grandes entreprise,
  • situation de travaux pour les activités dans le BTP et le bâtiment,
  • avec un mandat de relance ou de gestion,
  • avec mandat de recouvrement,
  • notifié ou confidentiel,
  • en cession de balance,
  • Affacturage pour l’export ou l’import,
  • pour les investisseurs et pour les achats,
  • pour les professions libérales,
  • pour une reprise ou une transmission,
  • pour un plan de continuation d’activité.

Vous avez déjà un contrat de factoring

Si vous utilisez déjà les services d’un affactureur, vous pouvez rencontrer certains problèmes pour lesquels nous pouvons vous aider. Nous avons dressé une liste des problèmes les plus fréquemment rencontrés :

Le factor n’augmente plus votre limite de financement : si votre TPE ou PME connaît une croissance satisfaisante et que vous avez géré correctement la mise en place du contrat, il n’y a pas de raison réelle pour que la société d’affacturage ne soutienne pas votre croissance. Toutefois, il arrive parfois que l’affactureur devient prudent parce qu’une entreprise similaire de votre secteur a eu des problèmes ou leur a causé des problèmes. C’est peut-être parce qu’il existe une limite globale pour un client dont vous n’avez pas connaissance, ou des problèmes internes tels que son propre financement, le factor peut, dans certains cas, avoir des limites internes qu’elle ne peut pas dépasser.

La communication est souvent la clé et, grâce à notre expérience dans le secteur, nous sommes toujours en mesure de vous conseiller sur la meilleure façon de procéder. Contactez-nous pour vous aider

La société d’affacturage veut renouveler le contrat avec des conditions moins favorables : il est très important de discuter des termes d’un futur accord bien avant la date de renouvellement. Tous les contrats de factoring donnent des détails sur la période de préavis et certains factors laisseront le processus de renouvellement aussi tard que possible afin de donner à leur client des options limitées. Si l’établissement a bien fonctionné et que vous avez respecté toutes les conditions, il n’y a aucune raison pour que le contrat soit renouvelé à des conditions moins favorables. Toutefois, si l’affactureur a eu des problèmes avec le compte, elle peut souhaiter modifier les conditions afin de lui donner plus de sécurité, ce qui implique parfois une augmentation des frais.
L’équipe d’Altassura examinera ce qui vous est proposé et vous indiquera les axes d’amélioration.

Le factor a offert une avance de 85%, mais en réalité l’avance globale est beaucoup plus faible : Il s’agit d’un problème courant. La plupart des personnes qui recherchent une société d’affacturage se concentrent sur le pourcentage d’avance et n’examinent pas les autres termes clés. Il se peut qu’on vous ait proposé 85 % mais que le factor ait inclus une clause fixant des limites basses pour vos clients et ait inclus une limite de concentration qui restreint à nouveau le financement. Ainsi, alors qu’on vous a proposé une avance de 85 %, vous pourriez en réalité retirer moins de 70 % de votre compte.

Altassura examinera ce qu’on vous propose et vous proposera une solution.

La société d’affacturage veut changer votre mécanisme confidentiel d’escompte de factures en un mécanisme de factoring : cela dépend plutôt du degré de difficulté des échanges et de l’effet qu’ils ont eu sur votre contrat. De nombreux compagnies incluent des clauses qui leur permettent de modifier les conditions si votre situation change. Si le factor estime que sa sécurité a été affaiblie, elle peut très bien vouloir imposer des changements.

Altassura peut examiner la situation et vous conseiller pour savoir si les changements sont nécessaires et vous aider à en réduire l’impact.

Mon factor a été racheté : au cours des dernières années, un certain nombre de sociétés d’affacturage ont été vendues et tout changement de propriétaire peut avoir un effet sur votre entreprise. Tout nouveau affactureur peut avoir sa propre façon de gérer les choses, qui peut ne pas vous convenir.

Il est essentiel de rencontrer les représentants des nouveaux propriétaires afin de s’assurer que les termes de votre accord ne seront pas modifiés ou changés de manière défavorable. Appelez-nous pour discuter de votre situation. Ne signez certainement rien avant de nous avoir parlé.

Mon établissement financier a cessé ses activités : vous ne vous attendez pas à ce que votre affactureur ou Fintech fasse faillite, mais cela s’est déjà produit ces dernières années et je suis sûr que cela pourrait se reproduire. Un tel événement aura de graves conséquences sur votre structure, car il est probable que vous ne disposerez plus d’argent.

Contactez-nous immédiatement et nous vous conseillerons sur la meilleure façon de procéder.

Ce ne sont là que quelques exemples des problèmes auxquels peuvent être confrontés les affacturés actuels. Toutefois, n’oubliez pas que le factoring est l’un des meilleurs moyens de garantir le financement des entreprises et que tous les problèmes peuvent être résolus grâce à une bonne approche. Contactez-nous si vous avez d’autres questions qui vous concernent.

Guides d'assurance crédit


Définition et lexique sur l'assurance crédit



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .