Recouvrement des créances

Le recouvrement des créances est un des services essentiels du contrat d’assurance-crédit !

Ce service est intégré automatiquement dans toutes les polices sans surcoût pour tous les clients de l’assuré couverts par l’assureur-crédit. C’est seulement dans les cas où les débiteurs ne sont pas assurés que des frais seront réclamés.

Lorsque les délais de paiement ne sont pas respectés, la compagnie d’assurance crédit effectue les démarches amiables ou judiciaires nécessaires au recouvrement des factures impayées.

Définition de Recouvrement des créances

Avant d’entrer dans une phase contentieuse, l’assureur lance une procédure amiable et effectue des relances efficaces au travers de différents moyens : courriel, courrier, téléphone ou en effectuant directement des visites au débiteur.

En cas d’échec de la phase amiable, l’assureur lance la procédure de recouvrement judiciaire tout en poursuivant les négociations amiables avec le client pour préserver la relation clientèle. L’objectif est de ne pas perdre de temps dans le lancement des procédures sans pour autant laisser tomber le dialogue constructif et les discussions avec le débiteur. En effet, plus la date d’échéance de paiement d’une dette est dépassée moins on a de chance de récupérer ses liquidités. Au bout de 6 mois, il n’y a plus que 20% de chances d’être réglée.

En dehors d’un contrat d’assurance-crédit, la procédure pour recouvrer une facture peut être sous-traitée par l’assureur crédit ou une société spécialisée via un mandat de recouvrement. Une fois le process lancé, l’agence effectue par tous les moyens dont elle dispose les missions pour relancer et obtenir un paiement de la part des débiteurs.
Les cabinets et les assureurs-crédit facturent leurs honoraires sur les encaissements uniquement.

N’attendez pas pour recouvrer vos facturations, les chances pour recevoir un règlement diminuent très fortement à mesure que l’on s’éloigne de la date d’échéance d’une créance impayée.

Taux de recouvrement en fonction du nombre de jours après l’échéance.
– 75 % après 90 jours de l’échéance,
– 60 % après 6 mois,
– 45 % après 1 an de l’échéance,
– 30 % après 2 ans,

Bon à savoir !

Pour augmenter ses chances d’encaissement, il est important de passer par des spécialistes comme les assureurs crédit ou les cabinets spécialisés. Leurs commissions dépendent uniquement du pourcentage de taux de réussite du règlement de la facture.

Le travail des cabinets de recouvrement ne se limite pas aux factures impayées, il peut couvrir aussi les créances normales pour assurer le bon déroulement des affaires commerciales de l’entreprise.
Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2013, la loi Warsmann permet de faire supporter les frais pour récupérer l’argent des ventes au débiteur sur présentation de justificatifs. Vous pouvez donc refacturer les frais d’un spécialiste à votre acheteur.

Les agences de recouvrement

Les créanciers ont un droit légal de réclamer des frais pour recouvrer les créances sur les retards de paiement des dettes commerciales. Lorsque vous donnez des instructions à une agence spécialisée, votre débiteur sera obligé de payer les frais en plus des montants de la facture principale qui sont dus.

Dans la grande majorité des cas, le fait d’être informé par un cabinet d’avocat ou d’une agence spécialisé de l’intention d’engager une procédure judiciaire suffira à obtenir une réponse de la société débitrice, même la plus insensible. L’expérience a permis de traiter même les excuses les plus sophistiquées ou les plus ferventes pour le non-paiement et notre détermination et convainc l’acheteur sur les conséquences graves des procédures judiciaires se traduit par le règlement de plus de 80% des instructions qu’ils donnent.

84% des dettes sont payées intégralement dans les 14 jours. Les processus de recouvrement de créances commerciales prennent au maximum 14 jours. Au cours de la procédure, plus de 80 % des cas seront payés intégralement, souvent en quelques jours et parfois dès qu’ils auront contacté le débiteur, le tout sans frais pour le créancier.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un cabinet pour recouvrer les créances

Si vous avez fourni des services ou livré des marchandises à temps, vous devriez être payé à l’échéance. Si ce n’est pas le cas, la recherche du paiement coûte de l’argent à votre entreprise en temps et en efforts perdus, ce qui se répercute en fin de compte sur la rentabilité de votre société. En vertu de la législation sur les retards de virement, vous avez le droit légal d’être payé dans les délais convenus pour le travail que vous effectuez. Conformément à la législation, si les factures ne sont pas payées à temps, le débiteur est tenu de payer les frais de recouvrement de la dette.

Les cabinets appliquent la législation sur les retards de versement et font en sorte que vos facturations soient payées. Faites valoir vos droits, faites payer vos ventes et offrez à votre activité un service de recouvrement de créances basé sur le résultat.
Les clients que l’agence représente travaillent pour le compte de la société et en tirent profit :

  • Plus de recherche stressante de factures impayées
  • Plus d’excuses frustrantes de la part des débiteurs
  • Sensibiliser les retardataires au fait que vos facturations doivent être payées à temps
  • Recevoir 100% des sommes dues sur les créances
  • Un flux de trésorerie plus positif et une rentabilité accrue

La recherche du paiement de factures qui n’ont pas été payées à temps peut être stressante et frustrante, elle prend aussi du temps qu’il serait préférable de consacrer à la croissance de votre TPE ou PME. Dans certains cas, les retards de règlements peuvent devenir un problème grave si une société est incapable de payer ses propres fournisseurs à temps. Les bonnes relations de travail que vous avez établies avec vos fournisseurs peuvent être mises à rude épreuve simplement parce que vous n’avez pas été payé à temps. Chaque semaine, des structures qui ne sont pas en mesure de payer leurs frais généraux et leurs fournisseurs sont obligées de fermer leurs portes alors que des débiteurs qui auraient réglé leurs dettes leur doivent de l’argent.

Dans un premier temps, les cabinets analyseront le profil de crédit et la cote de crédit de l’acquéreur afin de déterminer la ligne de conduite la plus appropriée.

  • D’autres créanciers ont-ils pris des mesures de recouvrement de dettes à l’encontre de l’acheteur ?
  • Y a-t-il des jugements du tribunal de comté enregistrés contre le débiteur ?
  • Si oui, ont-ils été exécutés ?
  • L’activité débitrice a-t-elle des hypothèques ou des prêts ?
  • Dans l’affirmative, est-il en défaut de paiement ?
  • Des inscriptions de privilèges ont-elles été enregistrées à l’encontre de la TPE ou PME ? Attention cette information n’est plus une source de garantie qu’une activité n’est pas en difficulté.
  • Les derniers comptes de la structure indiquent-ils qu’il a la capacité financière de régler votre dette ?

Les cabinets spécialisés ont accès aux derniers logiciels de récupération de dettes et à des informations en temps réel qui permettent de répondre à toutes les questions ci-dessus et à bien d’autres encore très rapidement en fournissant ainsi un profil détaillé de la société et la marche à suivre.

La trésorerie négative est la cause de la plupart des retards de versement. Dans la plupart des cas, cela déclenche des arriérés de paiement. Les retards de règlements sont presque exclusivement dus à des contraintes de trésorerie et au fait que les débiteurs jonglent avec leurs engagements financiers.

Une action le jour même donne des résultats rapides. S’ils reçoivent une demande pour recouvrer des créances dûment rempli avec les copies les factures, ils peuvent généralement engager une action et émettre un avis le jour même.

Comment maintenir une bonne relation avec vos clients en cas d’endettement ?

Il peut être délicat de traiter les retards de paiement, tout en maintenant une bonne relation avec votre clientèle. Une façon de dépersonnaliser le processus de recouvrement est de faire appel à des professionnels externes tels qu’un assureur crédit.
Informez les acheteurs de la décision d’engager une action en justice n’est pas personnelle et qu’elle ne dépend pas de vous. Dans certains cas, l’assurance exige qu’une action en justice soit engagée pour recouvrer les factures impayées après 30 jours.
Dans la plupart des cas, cela ne portera pas préjudice à votre relation commerciale. Toutefois, si les retards de virements persistent, il peut être utile de réfléchir à la question de savoir si vous souhaitez réellement les récupérer en tant que client.

Une recherche sur les entreprises ou sur l’insolvabilité sera effectuée pour mettre en évidence les problèmes dès le départ. Une lettre préalable à l’action sera envoyée, indiquant que le débiteur dispose d’un nombre de jours déterminé pour effectuer le paiement.
Le cabinet poursuit la société débitrice par plusieurs moyens de communication, notamment le téléphone, le courrier électronique et les SMS, pendant le délai imparti.

Les assureurs crédit, grâce à leur infrastructure informatique mondiale, exploitent le réseau de renseignement le plus intégré du secteur. Leur approche entièrement automatisée leur permettent d’agir rapidement dès réception d’un avis de non-paiement, quel que soit le fuseau horaire.

En plus de la rapidité du service, ils sont en mesure de vous aider partout où vous faites du commerce dans le monde, grâce à leurs équipes de spécialistes multilingues basés localement. Les assurés peuvent bénéficier des services sans frais supplémentaires, qui font partie intégrante de leur police. En tant que titulaire du contrat, vous pouvez gérer cela par l’intermédiaire de votre application en ligne.

Les non-assurés peuvent également accéder à leur expertise en matière de recouvrement au cas par cas mais seulement en tant que client. Ils peuvent suivre leur dossier par le biais de leur système dédié extranet.




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .