Assurance crédit pour l’Algérie

Assurance crédit en Algérie
Concernant les couvertures d’assurance crédit sur l’Algérie, Altassura par son approche spécifique propose pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires à minima de 1M€ sur la zone d’étudier au cas par cas des couvertures.
Le taux est calculé sur base du CA assurable. La couverture varie de 80% à 95% du montant couvert.

Contexte de l’économie Régionale en Algérie

Rappelons que l’activité d’exportation en Algérie dépend de l’amélioration de la réglementation des changes, des infrastructures et de la logistique (stockage, emballage, etc.), du contrôle des frontières, de la promotion des services aux exportateurs, de l’amélioration de la flotte algérienne dans le transport maritime et aérien relever les normes dans les banques pour leur permettre de mieux soutenir les exportateurs. Les importations du Maghreb augmentent à un taux annualisé de 6%. Les principaux produits d’importation les plus récents du pays sont les voitures (4 milliards de dollars), le pétrole raffiné (3,6 milliards de dollars), les camions de livraison (2,2 milliards de dollars), le blé (2 milliards de dollars) et les barres de fer brut (1,9 milliard de dollars).
Les voitures représentent ici au moins 7% des importations totales du Pays, suivies du pétrole raffiné qui représente 6,5%. Il est évident que l’Algérie dépend fortement du gaz et des produits pétroliers importés, mais elle est également considérée comme l’un des principaux fournisseurs de liège et de bétail.

Sur les échanges commerciaux, l’évaluation des risques politiques et assimilés (sur une échelle de 1 à 7, 7 étant Très mauvais) : Court terme 3, Moyen et long termes 4


Les solutions d’assurance crédit pour en Algérie

Ces couvertures protègent les entreprises contre le non-paiement des dettes commerciales. Elles garantissent le paiement des factures et permet aux entreprises de gérer de manière fiable les risques commerciaux et politiques qui échappent à leur contrôle.
Elles protègent le capital, maintient les flux de trésorerie, offrent un service de recouvrement et garantissent les revenus.

Les solutions d’assurance crédit pour couvrir les risques d’impayés en Algérie sont :

  • Single Risk : garantie non annulables, renouvelables, garanties jusqu’à 7 ans. Cette police permet d’assurer des risques sélectionnés ou uniques sur la base d’une répartition acceptable du risque ou d’une forte concentration sur certains acheteurs ou secteurs, à condition que les critères de sélection ne soient pas trop limités ou défavorables.
  • Contrat Global : assurance crédit avec garantie sur les risques liés aux transactions commerciales, couverture mondiale et commerciale & politique, couverture 90%, produits sur mesure disponibles (préfinancement, consignation, risque de résiliation).
  • Garantie fournisseur : si votre entreprise en Algérie n’est pas couverte pas les assureurs crédit, il est possible de présenter, après étude de solvabilité sur votre entreprise, une garantie à vos fournisseurs sur 3 ou 12 mois afin d’obtenir des délais de crédit lors de vos achats en France ou partout dans le monde.


L’objectif principal de l’assurance-crédit est de protéger votre entreprise contre les créances impayées. Le défaut de paiement peut être causé par l’insolvabilité d’un client ou par un risque politique. Elle vous offre aussi une protection précieuse dans l’environnement commercial volatile d’aujourd’hui, notamment en matière de commerce extérieur.

L’assurance-crédit offre à votre entreprise les avantages suivants :

Protégez vos liquidités et votre flux de trésorerie
Outre la perte à long terme d’un client et des flux de revenus futurs, il y a l’effet immédiat sur la trésorerie, qui pourrait même conduire votre propre entreprise à la faillite.

Le développement en toute confiance
Vous pouvez développer votre entreprise en toute confiance en sachant que vos risques de ventes à crédit sont couverts. Votre démarche commerciale peut être plus agressif sur la marché domestique et à l’exportation en accordant des conditions de crédit plus élevées et plus longues à vos clients.

Renforcement de la gestion du crédit
Même si vous avez mis en place des procédures de contrôle du crédit efficaces et rigoureuses, vous pouvez améliorer encore la qualité des décisions prises en matière de limites de délais de paiement en travaillant en étroite collaboration avec l’assureur crédit et en ayant accès à la vaste base de données de la compagnie d’assurance-crédit.

La sécurité
En protégeant vos ventes, vous pouvez obtenir plus de financement auprès de vos banques. La plupart des banques reconnaissent l’assurance-crédit comme une garantie pour le financement des ventes nationales ou à l’exportation. Vos actionnaires peuvent également apprécier que leurs actifs soient bien protégés et que les obligations financières de l’entreprise soient respectées.

L’économie Algérienne

Notons que les améliorations des droits de propriété, de la liberté monétaire, de la liberté d’investissement et de la liberté commerciale compensent une forte baisse de la liberté des entreprises. L’Algérie est classée 14e parmi les 14 pays entièrement évalués de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et son score global est bien inférieur aux moyennes régionales et mondiales.

L’État continue de dominer l’économie algérienne. L’étatisme est un héritage du modèle de développement socialiste post-indépendance du pays. Les efforts visant à introduire des réformes économiques ont été entravés par de puissants intérêts acquis; en conséquence, le gouvernement a peu progressé dans l’amélioration de la gouvernance budgétaire, a mis un terme à la privatisation des industries publiques et a restreint les importations et l’engagement étranger dans son économie. Ces politiques et d’autres faiblesses institutionnelles, combinées à l’incertitude politique persistante, continuent de compromettre les perspectives de développement économique durable à long terme.

Actuellement les arbitrages d’assurance crédit sont prudents, car la stabilité politique est menacée par l’incertitude de l’après Bouteflika, la désillusion généralisée de la population à l’égard du système politique et la faiblesse de l’économie.
Les réformes introduites après les manifestations du printemps arabe ont levé certaines restrictions aux libertés civiles. Depuis 2015, le pays mène une politique de substitution des importations, adoptant des mesures protectionnistes pour encourager la production nationale.

L’Algérie est le sixième exportateur mondial de gaz naturel. Le pétrole et le gaz représentent près de 95 pour cent des recettes d’exportation et plus de 30 pour cent du PIB. L’économie Algérienne est dominée par son commerce d’exportation de pétrole et de gaz naturel, produits qui, malgré les fluctuations des prix mondiaux, contribuent annuellement à environ un tiers du produit intérieur brut (PIB) du pays.

Jusqu’en 1962, l’économie était largement basée sur l’agriculture et complétait l’économie française. Depuis lors, l’extraction et la production d’hydrocarbures ont été l’activité la plus importante et ont facilité une rapide industrialisation. Le gouvernement algérien a institué une économie planifiée au sein d’un système socialiste d’État au cours des deux premières décennies après l’indépendance, nationalisant les principales industries et mettant en œuvre des plans économiques pluriannuels. Cependant, depuis le début des années 80, l’orientation s’est déplacée vers la privatisation et la direction socialiste de l’Algérie a été quelque peu modifiée. Le niveau de vie a augmenté pour atteindre celui d’un pays intermédiaire, mais la production alimentaire est tombée bien en deçà du niveau d’autosuffisance.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email