Assurance crédit NTIC informatique

Assurance crédit pour le secteur de l'informatique, NTIC(nouvelles technologies de l’information et de la communication), des activités électroniques
Avoir les meilleures conditions de paiement pour vos clients est essentiel pour votre compétitivité et votre capacité à développer votre entreprise en toute confiance. Pour cela, il est nécessaire de veiller à ce que les conditions de vente soient respectées. Sans la garantie que vos factures seront payées, vos décisions commerciales sont basées sur la foi et l’expérience antérieure, ce qui n’est peut-être pas le meilleur moyen d’assurer la rentabilité de votre entreprise.

Selon une récente enquête sur les pratiques de paiement inter-entreprise, environ 45% des factures restent impayées après leur date d’échéance. C’est là que l’assurance crédit avec une bonne politique de gestion des délais de paiement peut être utile. Bien qu’il s’agisse de protection contre les créances irrécouvrables, l’assurance-crédit facilite également la croissance et optimise votre rentabilité.

Cette garantie couvrir l’ensemble de votre clientèle dans le secteur de l’informatique et de l’électronique protège les vendeurs de biens et de services à crédit contre le risque de non-paiement des clients dû à une insolvabilité ou à un défaut de paiement.

Les garanties de l’assurance-crédit pour le secteur de l’informatique et de l’électronique

Au-delà des couvertures sur les créances commerciales, l’assurance crédit rentre dans une démarche de prévention, d’information et de surveillance de vos clients.

  • La prévention : accédez à la surveillance et l’évaluation au quotidien de la santé financière de vos clients ou prospects.
  • L’indemnisation : En cas de factures impayées, l’assureur vous indemnise jusqu’à hauteur 95% du montant HT de la créance assurée. Après réception des éléments du dossier du sinistre, cette indemnisation est reversée par la compagnie dans un délai maximum de 6 mois à compter de la date d’échéance. Pour préserver votre rentabilité, en cas d’insolvabilité déclarée de votre acheteur ou à la suite de votre demande, vous pouvez demander à réduire le délai à 1 mois.
  • Le recouvrement : le service de recouvrement de vos créances impayées garanties est inclus dans votre contrat. En cas de succès, vous récupérez la totalité de votre créance après indemnisation.
    Si le recouvrement n’est pas intégral, l’assureur verse le complément afin d’indemniser jusqu’à 95%. Pour les créances non couvertes ou non assurées, il est possible de demander le recouvrement même à l’international.
  • Vous avez accès à la gestion en ligne 24h sur 24 de votre assurance crédit pour faire vos demandes de garantie, suivre les risques financiers de vos clients et faire une demande de sinistre.

Quand est déclenchée la couverture en cas de sinistre ?
– Cas du dépôt de bilan ou toute procédure assimilée
– Cas d’impayé après e terme d’un délai de carence

Quelle part du risque sera gardée par l’assuré ?
– Suivant le profil des risques à couvrir, on peut opter pour une franchise annuelle globale

Comment sont couverts les clients ?
– Un arbitrage est réalisé , il est individuel et en fonction des clients, une analyse financière sera établie par la compagnie sur vos clients.
Le portefeuille de couvertures est consultable et modifiable par l’assuré sur l’interface Internet.

Les avantages de l’assurance impayés pour les entreprises travaillant dans l’informatique ou l’électronique sont nombreux : c’est une solution de protection des factures souple, rapide et simple dans la mise en place. Elle offre une solution compétitive et performante pour protéger son poste clients.
Par ailleurs, elle facilite l’accès au financement auprès des banques ou des Factors.

L’évolution du secteur électronique et des NTIC

La branche scientifique et technologique de ce secteur a évolué pour devenir un domaine de connaissances ramifié avec l’invention des circuits électriques et intégrés (CI) ainsi que des composants électriques tels que transistors, diodes et tubes à vide.

L’avènement de la technologie moderne des semi-conducteurs dans les années 1950 a conduit à la technologie et aux produits de circuits intégrés, ainsi qu’à la commercialisation et à l’industrialisation rapides de la fabrication de radios, de puces pour systèmes audio, d’ordinateurs, de téléphones, de télévisions et de diverses autres formes d’électronique grand public, de contrôle de processus industriels et d’information, de systèmes de technologie (TI) et produits informatiques commerciaux.

Le domaine de la fabrication couvre un large éventail d’industries de produits et de marchés, mais il possède également une phase de production clé de la fabrication de circuits intégrés, achevée dans des fonderies en Asie de l’Est, notamment à Taiwan, en Inde et en Chine, mais également au Mexique et dans les pays développés avec des économies telles que les États-Unis.

La fabrication de composants, transistors, processeurs ou de circuits intégrés commence avec les matériaux semi-conducteurs, généralement le silicium cristallin, mais aussi le germanium et divers composés semi-conducteurs, formés et découpés en plaquettes.

Pour exemple, le marché de l’électronique des “objets connectés” devrait atteindre 25,19 milliards de dollars, avec un volume correspondant de 142,6 millions d’unités d’ici 2020.

Les revenus du marché devraient croître de 26%, tandis que le volume devrait afficher une progression de 23% au cours de la période de prévision (2014 – 2020). ).

Le terme «connecté» désigne un dispositif ou un produit informatique intégré, qui aide la personne ou l’utilisateur qui le porte à améliorer ses activités quotidiennes.
Le marché des produits portables était largement dominé par l’Amérique du Nord, suivie de l’Union européenne et de l’Asie-Pacifique.

L’avancée technologique dans le domaine de l’électronique portable permet à l’utilisateur de bénéficier de fonctionnalités et de caractéristiques avancées.
La première forme de dispositif portable était une montre calculatrice.
Les dispositifs portables, tels que les bracelets, les montres pouvant enregistrer des données audio, vidéo et de traitement en déplacement étaient considérés comme quelque chose de très futuriste. Cependant, les progrès réalisés au cours de la dernière décennie ont permis aux utilisateurs de réaliser le potentiel de ces appareils à l’ère actuelle.
La «technologie portable» a fait l’objet d’une avancée technologique il y a à peine une décennie et l’intérêt pour ce secteur continue de croître.
L’intérêt est principalement porté par les trackers de fitness portables, les montres intelligentes, les groupes.

Dernièrement, l’impact de ces dispositifs portables est tel que les opérateurs de téléphonie mobile s’orientent désormais vers des montres intelligentes, des trackers de fitness, ou des téléphones intelligents équipés de montres intelligentes dans le cadre d’une offre groupée destinée aux clients.

Le marché mondial de l’électronique portable est segmenté en fonction du produit, du composant, de l’application et de la géographie. Basé sur la géographie, le marché mondial des produits éclectique portable est segmenté entre l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Asie-Pacifique et d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Afrique.

La convergence change vraiment la donne en matière d’adoption de la technologie dans l’électromobilité. Cela a commencé avec les téléphones mobiles où les utilisateurs l’utilisent non seulement pour passer des appels, mais aussi pour enregistrer des vidéos, regarder des films, écouter des chansons, etc. Cela est devenu beaucoup plus intéressant avec l’inclusion des technologies de l’information et des applications Web.

La présence de la mobilité Internet pour les produits mobiles a donné aux produits une dimension supplémentaire. Cela fonctionne comme un système à double sens.

En premier lieu, l’utilisateur peut évaluer son niveau de forme physique et son niveau de santé à l’aide des appareils portables. Deuxièmement, ils peuvent partager leurs réalisations en utilisant l’appareil avec leurs amis en temps réel. Il en va de même pour les patients, qui peuvent être surveillés à l’aide de ces dispositifs pour vérifier l’état de leur état de santé, et en cas de besoin, les autorités médicales concernées sont signalées à temps par le biais de ces appareils miniatures portables.

Les entreprises qui conçoivent, construisent, assemblent, testent, distribuent et réparent des produits de nature électronique sont appelées services de fabrication de produits électrotechnique.
Ce terme inclut également les entreprises qui construisent ou assemblent des produits informatiques ou électriques. En règle générale, les entreprises font partie de la chaîne logistique de nombreux produits grand public.

Aujourd’hui, vous constaterez que de nombreuses sociétés du secteur ont adopté des pratiques non traditionnelles dans des secteurs tels que le médical, l’automobile et l’électronique grand public. En plus de leurs séries de fabrication, ils se penchent également sur la conception de produits informatique et fournissent des conseils sur les domaines de l’électricité, des logiciels et de la mécanique qui créent de nouveaux produits.

L’évolution du secteur informatique

L’informatique est présente maintenant dans tous les secteurs d’activité et le nombre d’applications ne cesse d’augmenter. Les nouveaux développements sont dans l’intelligence artificielle, le blockchain, le Big data, le cloud computing, la cyber-sécurité, la robotique, le réalité virtuelle, les objets connectés, les systèmes embarqués, dans les secteurs très dynamiques de la finance, les transports, production industrielle, la défense, la santé, l’industrie pharmaceutique, le marketing, les banques, les assurances, l’industrie musicale, l’énergie, l’immobilier, l’agroalimentaire, le luxe, le commerce international, la distribution, les vins, l’aéronautique et l’automobile en France ou à l’International.

Depuis le développement de l’intelligence artificielle jusqu’aux machines learning, des nouveaux métiers se sont développés : développeur web et application mobile pour smartphone et tablette, webmaster, webdesigner, référenceur SEO et SEA, Traffic Manager, community manager, développeur intégrateur, ingénieur en système d’information, administrateur réseaux, Analyste SOC (security operation center), architecte cloud ou réseau, Web Analytique, data analyst et expert en cybersécurité. Si le développement digital est au cœur de toutes les sociétés, dans les secteurs industriels, on retrouve des compétences autour de l’activité numérique des professionnels au sein des métiers traditionnels comme électronicien, domoticien, mécatronicien, métrologue, open data manager, pentester, responsable de sécurité des systèmes d’information et scrum master.

La révolution des nouvelles technologies permet au secteur informatique de progresser et d’être le premier recruteur et créateur d’emploi net de cadres (1,2 million d’emplois en France).

Pour suivre cette progression, il est conseillé aux entreprises (startup, TPE, PME, ETI, Grand compte) du secteur des technologies de l’information et de la communication de financer leur trésorerie avec l’affacturage et de sécuriser leurs créances commerciales avec l’assurance crédit. Avec la souscription d’un contrat d’assurance impayés, l’ensemble des prestations seront garanties jusqu’à 100% que se soit pour les contrats au forfait, en régie, en prestation globale, en mode projet avec des facturations intermédiaires, de la vente de matériels informatiques, pour des contrats de maintenance, d’assistance ou de conseils. La dématérialisation des factures et la signature numérique facilitent aussi la transmission des créances aux factors ou aux assureurs-crédit.



Vous avez aimé cet article sur Assurance crédit NTIC informatique ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Donnez une note à cet article :
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...