Défaut de paiement

Définition Défaut de paiement

Le défaut de paiement désigne une entreprise qui n’est pas en mesure d’honorer ses règlements envers un tiers à la date d’échéance de la facture pour des marchandises délivrées ou des services rendus.
Pour se protéger contre les risques de défaut de paiement, la société peut souscrire une garantie particulière, c’est l’assurance-crédit.
Dans un contexte de dégradation économique aux conséquences lourdes sur la trésorerie, il est important de limiter les risques de pertes.

Le propre de l’assurance-crédit est de garantir aux entreprises les risques de défaut de règlements des clients. En cas de facture impayé, la compagnie se substitue au client et indemnise le fournsisseur sur la base d’un pourcentage de la créance.
La garantie impayé offre aussi des services complémentaires :
– sélection, étude de fiabilité et surveillance des des clients ou des prospects,
– recouvrement de créances amiables ou judiciaires en cas de défaut de paiement,
– indemnisation des factures impayées entre 60 % et 90 % de son montant.

Attention, l’assurance-crédit ne couvre pas les retards de versement. Malgré l’application de la loi de modernisation de l’économie (LME), les retards de règlement ont augmenté de manière significative ces dernières années. Seulement un tiers des entreprises règlent dans les délais.
Pour combler ce besoin de trésorerie, il est possible de souscrire un contrat d’affacturage en complément d’un contrat d’assurance-crédit. C’est un moyen simple d’obtenir des financements court terme avec un déclenchement immédiat.
En effet, sans attendre l’arrivée à échéance des créances, le Factor finance tout ou partie du montant des facturations transférées dans des délais très courts (48 heures). Votre structure profite de rentrées d’argent dès qu’elle facture. Elle ne dépende plus des délais de paiement de sess clients.

Si vous êtes une fournisseur d’une grande société, il est aussi possible d’utiliser l’affacturage inversé (reverse factoring). Dans ce mode de financement, c’est le client qui sollicite le Factor. Votre entreprise est assuré d’être payé plus vite, tandis que votre client préserve sa trésorerie à court terme !



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .