Qu’est-ce que l’assurance crédit ?

Qu’est-ce que l’assurance crédit

L’assurance crédit est une assurance dont le but est de vous garantir contre les risques d’impayés, lorsque vous êtes confrontés au non–paiement de vos créances commerciales. Dans sa forme la plus simple, c’est un moyen pour les entreprises de se protéger si les clients qui doivent de l’argent à votre activité ne peuvent ou ne veulent pas payer.

C’est quoi exactement l’assurance-crédit ?

Les entreprises prospèrent en période de certitude et de stabilité et une bonne trésorerie est essentielle pour assurer le bon fonctionnement de toute structure.

C’est là que l’assurance-crédit peut vous aider : elle vous permet de faire des affaires en sachant que si vos clients ne paient pas, vous disposez d’un plan de secours. Elle vous permet de vendre en sachant que si vous n’êtes pas payé par le client, l’assureur interviendra. Il s’agit d’une police qui vous paie lorsque vos clients ne peuvent ou ne veulent pas payer. Cela peut être dû au fait que leur entreprise est devenue insolvable ou qu’ils retardent indéfiniment le paiement. C’est d’autant plus réconfortant que les comptes débiteurs représentent généralement plus de 40 % des actifs d’une entreprise.

Par exemple, si 20 % de vos clients représentent 80 % du chiffre d’affaires total, il peut être judicieux de souscrire une assurance-crédit, car le risque de perte d’un seul client est si important que vous ne pourrez peut-être pas vous en remettre.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens peuvent ne pas vous payer : insolvabilité, manque de liquidités ou retard dans le paiement. C’est donc un avantage énorme de pouvoir mettre en place quelque chose qui vous donne le contrôle. Il est important de comprendre que la garanti impayés n’est pas une solution « unique », mais un service sur mesure et personnalisé, adapté à chaque entreprise avec laquelle nous travaillons. Elle convient aux activiéts dont le chiffre d’affaires est supérieur à 100 000 Euros et qui offrent des crédits à leurs clients. En dessous de ce montant, il est plus intéressant de souscrire une assurance-crédit ponctuelle pour se protéger du défaut de paiement des créances sur un client ou une commande importante.

L’assurance-crédit est bien plus qu’une simple protection financière. Elle peut donner accès à des rapports très utiles sur la « santé » des sociétés avec lesquelles vous envisagez de faire des affaires, à des informations sectorielles et à l’activité du marché, ce qui permet aux entreprises de mettre en œuvre des plans de croissance en toute confiance et de contrôler la direction future de la structure. Le crédit commercial peut libérer des capitaux qui peuvent être utilisés pour la croissance, ce qui en fait un véritable atout pour votre activité et vous permet de déterminer la direction que prend votre société. Tout cela signifie que la garantie contre les impayés offre une certitude dans un monde incertain.

En plus de fournir une couverture en cas de créance irrécouvrable, une police d’assurance-crédit peut également fournir des informations financières sur la solvabilité de vos clients, ce qui vous permet de prendre des décisions commerciales plus éclairées au début et à l’avenir. De nombreux assureurs disposent également de leurs propres équipes juridiques pour aider à recouvrer la dette.

Fonctionnement de l’assurance-crédit

L’objectif de l’assurance-crédit est de garantir l’ensemble de vos factures. Pour cela, elle comprend plusieurs services :

Le coût d’une police d’assurance-crédit est basé sur le chiffre d’affaires de l’entreprise assurée. Il s’agit généralement d’un faible pourcentage des ventes assurées et peut dépendre d’un certain nombre de variables, notamment l’historique des transactions et la perte de créances de l’entreprise, du secteur commercial et de sa clientèle. Dans le cadre de cette politique, l’assureur-crédit surveille chacun des clients assurés de l’assurée et leur attribue une limite de crédit, qui est le montant que l’assureur leur accorde si le client assuré ne paie pas.

La surveillance des clients d’une entreprise peut se faire à partir de diverses sources, par exemple :

  • visites chez le client,
  • documents publics,
  • les informations fournies par d’autres assurés qui vendent au même client,
  • réception des états financiers,
  • les rapports en retard,
  • à tout moment au cours de la police, une entreprise peut demander une couverture supplémentaire pour les échanges avec l’un de ses clients. L’assureur-crédit évaluera alors le risque d’augmentation de la couverture et approuvera ou refusera la demande de limite de crédit supplémentaire, avec une explication claire et rapide.

Une entreprise peut également demander à tout moment une limite de crédit pour un nouveau client avec lequel elle souhaite commencer à commercer.

Pendant toute la durée de la police, l’assureur-crédit informera l’entreprise de tout changement susceptible d’avoir une incidence sur la santé financière de ses clients et sur leur capacité à les payer pour les biens ou services fournis. Il établira ensuite un plan avec son client pour atténuer le risque.

Si un client n’est pas en mesure de payer l’entreprise en raison d’une insolvabilité ou d’un retard de paiement de la part de son client, il peut réclamer jusqu’à la limite de sa police.

Schéma de fonctionnement de l’assurance crédit

En prévention :

Dès que le contrat d’assurance-crédit est mise en place, l’entreprise obtient une couverture sur ses clients. L’entreprise peut alors livrer ses clients.
Suite à la livraison, la société facture le client. Par la suite, l’assureur-crédit surveille en continu l’évolution du client.

En cas de sinistre :

L’assureur-crédit effectue le recouvrement de la créance pour son compte par toutes les voies diplomatiques ou judiciaires. En cas de succès, la société récupère jusqu’à 100% du montant de sa facture auprès de son assureur.

Si la phase de recouvrement n’a pas fonctionné, l’assureur crédit indemnise la société, après un délai de carence entre 3 et 6 mois, jusqu’à 90 % sur la base de la couverture consentie préalablement.

schéma d'assurance crédit

Assurance crédit
En prévention

  1. couverture du client
  2. livraison
  3. facturation
  4. surveillance régulière

Assurance crédit
En sinistre

  1. recouvrement
  2. indemnisation


Tout crédit commercial comporte des risques à commencer par la situation financière du débiteur, mais pas seulement, il existe toujours des facteurs non maîtrisés, des faits « extra-ordinaires, catastrophiques ou politiques… » nul n’est à l’abri.

De façon concrète les opérateurs procèdent à la notation de vos clients et déterminent au cas par cas un montant de couverture. Puis ils les placent vos clients sous « surveillance » constante, et modulent la couverture s’il y a lieu.

En cas d’impayé ils prendront en charge le recouvrement de la créance. Enfin suivant un délai de carence (défini au contrat) ils libéreront une indemnisation.

Que couvre l’assureur crédit ?

Les assureurs crédits couvrent généralement 2 types de risques :

  • Le risque commercial, cette garantie couvre le risque que vos débiteurs ne règlent pas les créances pour des raisons commerciales comme l’insolvabilité déclarée ou présumée de leur activité.
  • Le risque politique, cette protection assure le non-paiement suite à des événements extérieurs à l’activité de l’entreprise comme les incertitudes politiques (guerres, révolutions), les catastrophes (tremblements de terre, ouragans) ou de difficultés économiques, comme une pénurie de devises, et donc l’impossibilité de transférer les sommes dues d’un pays à l’autre.

Le total des montants impayés sera-t-il recouvré ?
Les assureurs paieront jusqu’95 % de la dette hors TVA. Une franchise minimale s’appliquera, qui est généralement de plusieurs centaine d’euros suivants les contrats. Toutefois, si les équipes juridiques de l’assureur parvient à récupérer intégralement le montant de la facture, elle recouvrera 100 % de la dette.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email