Indemnisation des impayés

L’assurance-crédit protège votre entreprise contre le défaut de paiement par votre client des dettes de crédit commercial qui vous sont dues. Cela peut être dû au fait que votre client est devenu insolvable et qu’il n’est plus en mesure de respecter ses obligations. Ou, tout simplement, parce qu’il n’a pas payé dans les délais et conditions convenus dans votre contrat.

La souscription d’une police protège vos créances à court terme contre les risques commerciaux et politiques, améliorant ainsi la qualité de vos résultats.

Dans le cadre d’un contrat d’assurance-crédit, l’assureur indemnise l’entreprise, en cas de non paiement d’un acheteur suite à une insolvabilité, en fonction d’un pourcentage du montant de la garantie accordée dans le contrat.
Ce pourcentage varie entre 60% et 100% du montant HT de l’impayé suivants les types de contrats. Le délai d’indemnisation des impayés varie entre 1 et 6 mois après la demande d’indemnisation par l’assurée.

L’indemnisation varie aussi en fonction des créances suivant qu’il s’agit de « clients dénommés » ou « clients non dénommés ».
En cas de défaillance avec clients non dénommés (en général pour de faibles montants), l’indemnisation se situe entre 50% et 70% alors qu’avec clients dénommés elle varie entre 70% à 90%.

L’assurance-crédit vous donne la confiance nécessaire pour accorder des crédits à de nouveaux clients et améliorer l’accès au financement, souvent à des taux plus compétitifs. Grâce à ce soutien, votre activité peut se développer de manière rentable tout en minimisant le niveau de risque associé aux clients.

Comment fonctionne l’assurance-crédit pour indemniser vos impayés?

Les assureurs crédit contrôlent en permanence les performances financières et la santé financière de vos clients. Chaque acheteur est ensuite « classé » en fonction de la santé de son entreprise et de la façon dont il mène ses opérations financières.

Sur la base de cette évaluation, chaque débiteur se voit ensuite attribuer une limite de crédit spécifique jusqu’à laquelle vous, l’assuré, pouvez commercer en toute confiance. Si votre client ne respecte pas ses obligations, dans le cadre des conditions de l’assurance-crédit, vous serez indemnisé de la perte et recevrez à la place un paiement de notre part. Les paramètres des limites échelonnées peuvent être ajustés pendant la durée de la police et nous vous informerons, bien entendu, en cas de modification de l’un de ces niveaux.

Si vous avez besoin d’aide pour le recouvrement de vos créances, nous pouvons également vous aider dans ce domaine, en veillant à ce que vous disposiez de tout ce dont vous avez besoin pour maintenir une trésorerie saine.

Pourquoi souscrire une assurance-crédit pour couvrir vos impayés ?

Les créances commerciales sont l’un des principaux actifs du bilan d’une entreprise, mais pour certains, elles peuvent aussi être les plus volatiles.

L’assurance-crédit peut protéger vos flux de trésorerie actuels et futurs contre les risques, améliorant ainsi la qualité et la valeur de votre entreprise dans son ensemble. En outre, l’assurance-crédit allège la pression exercée sur les chefs d’entreprise, ce qui leur permet de consacrer plus de temps aux activités à « valeur ajoutée » qui feront croître l’entreprise.

Les plus de l’assurance-crédit :

  • Une protection complète contre le risque d’insolvabilité,
  • Amélioration des relations avec les clients et les banques,
  • Un accès plus large à d’autres financements,
  • Une plus grande confiance dans la poursuite des opportunités commerciales,

En résumé, l’assurance-crédit offre à votre entreprise la possibilité de se développer en toute confiance.

Délai prorogations d’échéance

Si une facture n’est pas payé à l’échéance, vous disposez de 60 jours avant d’entamer une procédure auprès de votre assureur crédit.
Vous n’avez pas besoin de consulter la compagnie tant que vous ne dépasser pas le délai maximale de prorogations d’échéance prévue dans votre police.

Délai maximum pour le transfert du dossier en recouvrement

Vous avez jusqu’à 30 jours maximum à partir de l’expiration de la durée de prorogation maximale de l’échéance de la créance impayée pour transmettre la créance commerciale en recouvrement. Bien évidemment, vous pouvez toujours transférer votre facture impayée au service de recouvrement dès que l’échéance d’une facture a été dépassée.

Délai d’indemnisation d’une facture impayée

Vous êtes indemnisé dans le mois qui suit après l’expiration du délai d’indemnisation pour un client dont l’insolvabilité est présumée et dans le mois qui suit la date de la perte en cas d’un acheteur avec une insolvabilité déclarée. Les frais de recouvrement sont entièrement prise en charge si votre créance est
totalement couverte. Dans le cas où la créance est partiellement couverte, les frais sont proportionnels sur la partie non assurée.

Les causes d’indemnisation des factures impayées

Il existe 3 causes de perte pouvant donner lieu à un sinistre, dont 2 sont beaucoup plus courantes :

L’insolvabilité : une fois que vous avez reçu une notification d’une entreprise faisant appel aux administrateurs à cause d’une insolvabilité, une créance peut être produite pour le montant qui vous est dû. Une fois que vous avez rempli les documents nécessaires pour les administrateurs, vous fournissez à l’assureur une copie des factures impayées et des preuves de livraison (le cas échéant). Une fois cela convenu, une créance vous sera payée à hauteur de 90 % de ce qui vous était dû, à moins que la rétention minimale (franchise) ne soit supérieure aux 10 %. Dans ce cas, vous recevrez ce qui vous est dû moins la rétention minimale.

Défaut de paiement prolongé : il s’agit du cas où un client ne peut pas vous payer en raison de problèmes de trésorerie. La procédure de réclamation peut être engagée 6 mois après la date d’échéance de la première facture en souffrance. La procédure de réclamation est la même que celle de l’insolvabilité. La seule différence est que vous remboursez l’assureur si le client parvient à résoudre ses problèmes de trésorerie et vous paie. L’avantage est que vous ne souffrez pas des difficultés financières d’une autre entreprise.

Le risque politique : il ne concerne que les polices qui comprennent une couverture des exportations et est pertinent dans certains pays. Une fois que vous avez une date de sinistre, qui pourrait être due à une guerre ou au dépassement d’un gouvernement, vous pouvez traiter une réclamation mais cette fois, vous êtes payé à 95% si les 5% sont supérieurs à la rétention minimale.
L’objectif d’une entreprise étant d’accroître ses bénéfices et de se développer, la meilleure façon d’y parvenir est d’augmenter vos revenus, mais cela s’accompagne d’un risque supplémentaire.

L’assurance-crédit est essentielle pour se protéger du risque de ne pas être payé, car vous pouvez facturer autant que vous le souhaitez, mais si vous n’êtes pas physiquement payé, vous ne gagnez pas d’argent ! Il a été prouvé que l’assurance-crédit améliore votre trésorerie grâce à une meilleure connaissance de votre clientèle et des processus qui accompagnent votre propre contrôle de crédit.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter pour une discussion gratuite et sans engagement sur l’assurance-crédit.




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Posté dans .