Encours

C’est le montant global (à l’instant T) des crédits en cours, en fonction des échéances sur des clients ou sur des fournisseurs.
Ce montant varie en fonction des rythmes des livraisons ou des conditions de paiement accordées aux clients.

En effet, les entreprises sont souvent contraintes d’accorder des délais de paiement à leurs clients pour des raisons commerciales.
Car leurs clients ont souvent besoin d’un délai entre le moment de la commande de la marchandise, la réception, le stockage, la vente et le moment pour régler.

Les différents types :
– Les encours clients correspondent aux crédits en cours émis par les entreprises sur leurs clients.
– Les encours fournisseurs correspondent aux crédits qui sont dues par l’entreprise à ses fournisseurs.

Calcul de l’encours

L’encours de crédit accordés à vos clients : il correspond au montant de crédit consenti par un assuré à son client.
Il offre un délai au client entre le moment de la commande de la marchandise et le moment pour régler.

L’encours clients se compose de plusieurs types :
– Factures à émettre (le client a été livré mais n’a pas encore été facturé)
– Encours non exigibles (le client a été facturé mais la facture n’est pas arrivée à échéance).
– Encours exigible : les factures sont arrivées à échéances. Cet encours comprend aussi les créances douteuses.

Il représente la perte maximum que peut subir l’entreprise avec l’un de ses clients. L’encours client correspond au CA facturé mais pas encore encaissé.
Il est important de surveiller les encours des crédits accordés à vos clients, car pour l’entreprise, c’est de la trésorerie qui a été mobilisé mais qui n’a pas encore été récupéré.

Encours et Assurance-crédit

Dans le cadre d’un contrat d’assurance-crédit pour couvrir les factures impayées, l’assureur-crédit donne un agrément total ou partiel sur les créances suivant la qualité des clients.
Pour les « clients dénommés », l’assureur détermine le montant de la garantie en cas de défaillance.
pour les « clients non dénommés », les factures sont couvertes automatiquement jusqu’à une limite d’encours définie par l’assureur.

Encours et limite de décaissement

Important à savoir : Il est nécessaire de vérifier que la limite de décaissement couvre bien le principal encours client (le plus grand sinistre possible).
Cette limite est, en règle général, calculé par un coefficient multiplicateur de la prime (entre 25 et 50 fois le montant de la prime).



Vous avez aimé cet article sur Encours ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5, 00 sur 5)
Loading...
Posté dans .