Assurance crédit export

Assurance crédit pour l'export

Pourquoi souscrire une assurance-crédit pour l’exportation ?

Il existe de nombreuses raisons pour assurer le paiement des créances commerciales à l’international pour les sociétés exportatrices :

  • Vous voulez exporter en toute sécurité.
  • Vous cherchez à vous garantir sur le risque d’interruption de contrat.
  • Vous souhaitez vous protéger contre le non paiement à l’export.
  • Vous cherchez un partenaire « tout terrain », réactif qui vous déchargera de la complexité des législations des États concernés, de la méconnaissance des cultures, ou des problématiques de langues.


Que couvre l’assurance crédit export

Dans la globalisation des échanges, vendre à crédit est un passage obligé des économies. En exportant, en se développent à l’international, l’entreprise doit s’adapter vis a vis de ses clients, et prendre des risques dans sa stratégie commerciale, dont le danger de ne pas être payée.

La couverture peut se traiter sur 3 niveaux :

  • Le risque commercial qui résulte de l’insolvabilité, le non-paiement d’un acheteur privé.
  • Politique qui relève de la responsabilité d’un État.
  • Environnementaux liés à la situation du pays.

En supplément de ces difficultés principaux, l’assurance impayé couvre les risques de fabrication, d’interruption, de crédit et de non-transfert de la marchandise.

En outre, l’Assurance crédit export comprend la surveillance et le suivi financier de vos prospects ou clients, la prise en charge de la gestion des contentieux, et une indemnisation en cas de défaillance de vos clients !

L’assurance crédit exportation est proposée à toutes les entreprises exportatrices, sans distinction de taille.

Les assureurs crédits couvrent la menace commercial ordinaire, limité en montant et en durée. Qu’il s’agisse d’acheteurs publics ou privés, le défaut de paiement peut survenir pour des causes étrangères à la volonté du débiteur. Ces diverses causes sont soit des risques politiques, catastrophiques ou monétaires.

Le risque commercial à l’export

Insolvabilité de l’acheteur (le client)

Un acte d’insolvabilité reconnu par le tribunal a eu lieu. (Les assureurs énumèrent les événements qui sont acceptés comme indicateurs d’insolvabilité dans la police).

Défaut prolongé

La couverture de la police est déclenchée à un certain moment de la défaillance (par exemple, 90 jours de retard), qu’il y ait eu ou non un acte formel d’insolvabilité.

En plus de la protection des marchandises effectivement expédiées, il est possible d’étendre la garantie ci-dessus pour inclure les marchandises pré-expédiées, en particulier lorsque ces marchandises sont conçues spécifiquement pour l’acheteur et peuvent difficilement être réorientées pour être vendues ailleurs. Certains assureurs autorisent l’inclusion dans une police d’assurance d’une couverture des contrats contraignants. Cela permet à l’assuré, dans un ensemble restreint de circonstances, de continuer à fournir un acheteur sur une base assurée pendant une période prédéterminée, même si l’assureur a retiré une limite de crédit.

Lorsque le risque pays est pris en considération, la police sera étendue pour protéger contre les problèmes politiques.

Le risque politique à l’export

Ces difficultés surviennent lorsque des événements politiques ou économiques dans un pays, résultant généralement d’une action gouvernementale, font échouer le paiement d’un service fourni ou de biens vendus ou empêchent l’exécution d’un contrat. La disponibilité de la couverture du risque politique dépend de la perception de la difficulté par le région concerné. Les assureurs mettent constamment à jour l’analyse de menace dans chaque zone afin de refléter tout changement pertinent. La sécurité type de la menace politique à l’exportation protège contre :

L’embargo sur les importations

La couverture des pertes causées par l’annulation d’une licence d’importation valide ou l’imposition d’une législation qui empêche l’importation de marchandises dans la nation de l’acheteur.

L’embargo sur les exportations

Elle protège contre les mesures prises dans le pays du fournisseur qui empêchent l’exportation de marchandises avant que l’expédition n’ait été effectuée.

L’inconvertibilité ou transfert de devises

Un acheteur dans un pays étranger peut souhaiter payer les biens ou les services rendus mais, en raison d’une pénurie de devises, il peut ne pas être en mesure d’effectuer le paiement dans le cadre du contrat en raison des restrictions imposées par le gouvernement. Pour y répondre, la compagnie d’assurance exigera la preuve que l’acheteur a versé un dépôt du montant approprié et a demandé le change.

Défaut de l’acheteur public

Cette garantie protège contre le risque de non-exécution du contrat ou de non-paiement de la dette par un organisme du secteur public.

Confiscation ou Nationalisation

La protection est fournie contre la possibilité qu’une action politique dans un territoire étranger entraîne la perte de biens en raison de l’impossibilité de les réclamer ou de les restituer au pays du propriétaire. Une entreprise qui réalise des investissements à l’étranger souhaitera probablement étendre la couverture en souscrivant une assurance spécifique d’investissement pour se protéger contre la nationalisation et le risque de ne pas pouvoir rapatrier les dividendes.

Les types d’assurance crédit à l’export

Les assureurs-crédit offrent des produits flexibles pour répondre aux besoins des entreprises pour l’international. Les polices sont conçues pour répondre aux besoins de protection de l’entreprise du preneur d’assurance et offrent un éventail d’options :

  1. Une entreprise peut généralement couvrir l’ensemble de son portefeuille dans le cadre d’une police globale assurant un large éventail de risques dans les transactions nationales et à l’exportation.
  2. Les options qui fournissent une couverture pour les principaux acheteurs uniquement : soit sur une base individuelle, soit dans le cadre d’un un portefeuille plus restreint de problèmes clés.
  3. Il existe un marché croissant pour l’approvisionnement des entreprises qui ont des exigences très spécifiques que les assureurs de crédit commercial peuvent fournir des solutions sur mesure.

Il existe de nombreux types de polices d’assurance-crédit qui répondent aux besoins de tous les les entreprises :

  • Single Risk/Buyer : c’est une police qui couvre un risque unique isolé. Cette garantie est pertinente si l’assuré est exposé à un marché particulier, comme une transaction exceptionnelle dans par rapport à la valeur de l’ensemble du portefeuille d’affaires du client ou d’une livraison de biens, ou lorsque la couverture est exigée par la banque qui finance la transaction.
  • Exportation : garantie spécialement conçue pour les entreprises exportatrices, et qui prévoit une garantie supplémentaire pour une série de risques tels que les nouvelles restrictions à l’importation, la guerre, l’inconvertibilité des l’échange, qui peut résulter des actions de l’acheteur ou d’un gouvernement tiers.
  • Multinationale : permet d’offrir un contrat de protection à l’échelle d’un groupe multinational ou dans le monde entier dans le cadre de
    les mêmes conditions, quel que soit le lieu d’implantation des unités commerciales.
  • Risque politique : pour assuré l’inconvertibilité de change, empêchement d’exécution du contrat (par exemple une guerre civile), l’annulation de contrats, les restrictions à l’importation et à l’exportation, etc.
  • Excess of Loss ou Excédent de sinistre : assurance crédit contre les pertes exceptionnelles en plus des pertes normales en fixant une première perte globale pour l’ensemble de la période d’application de la police. Il s’agit d’un contrat appelée « politique de catastrophe » visant à protéger le titulaire de la police contre le défaut de paiement des principaux acheteurs.

Couverture d’assurance crédit Annulable ou non annulable :

  • Annulable : les limites de crédit sont établies pour une période spécifique, mais les limites peuvent être retirée ou modifiée si l’assureur-crédit détermine qu’il y a eu un changement significatif dans le risque de crédit.
  • Non résiliable : les limites de crédit sont convenues pour une période fixe (généralement 12 mois) et permet à une entreprise de gérer son propre profil d’exposition et de prendre des décisions si les conditions du marché ou les craintes sur l’acheteur changent.

L’assurance impayé, un outil d’information à l’export !

On constate souvent que la collecte de renseignements sur les entreprises à l’international n’est pas facile. Car dans les zones à risque, la qualité des informations financières sur les sociétés est très souvent peu faible ou manque de transparence. Les comptes ou les bilans ne sont pas toujours exacts. L’assurance impayé devient alors un outil d’information très utile et indispensable en raison de cette absence de transparence ou d’information dans ces pays.

Pour obtenir des informations sur les acheteurs et les fournisseurs, les assureurs ont accès à des réseaux mondiaux ou à des agences d’information locales qui collectent des informations financières (huissiers, agences de recouvrement…) et des informations sur les défauts de paiement déjà constatés.

Les pays d’intervention en assurance crédit

Pays d’intervention assurance impayés

Se lancer à l’export est une stratégie lourde d’implications, il donc est important de vérifier si la zone est bien couverte par la compagnie. Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance crédit dans les pays suivants : Pays d’intervention en assurance crédit export.

Comparez les solutions d’assurance-crédit


Découvrez les pays éligibles à l’assurance crédit pour couvrir vos ventes à l’exportation ou obtenir des délais de crédit pour vos commandes fournisseurs.

L’Assurance change

“Economisez jusqu’à 70% sur vos paiements avec change”
L’assurance change protège et favorise vos exportations en devises. En figeant le cours de la devise, vous évitez tout danger de change.
0 € de commission (change et mouvement). Le coût est calculé sur l’écart entre le taux appliqué et le taux interbancaire.

Vous pouvez payer dans 25 devises et avoir un IBAN pour chaque compte en devise. Plus de problème de réconciliation.
Autre avantage, vous pouvez économiser de 30% à 70% par rapport aux banques traditionnelles sur vos paiements avec change.
Assurance risque de taux de changes dans une négociation
Liste des devises couvertes par les assurances changes : AED Dirham Émirats Arabes-Unis, Dollar Australien, CAD Dollar Canadien, CHF Franc Suisse, CNH/CNY Renmindi Chinois, CZK Couronne Tchèque, DKK Couronne Danoise, EUR Euro, GBP Livre Sterling, HKD Dollar de Hong-Kong, HUF Forint Hongrois, ILS Shekel Israélien, JPY Yen Japonaisn, MXN Peso Mexicain, NOK Couronne Norvégienne, NZD Dollar Néo-Zélandais, PLN Zloty, SEK Couronne Suédoise, SGD Dollar de Singapour, THB Baht Thaïlandais, Turquie TRY Livre Turque, USD Dollar Américain, ZAR Rand Sud-Africain.

Les 6 conseils pour diminuer les risques à l’exportation

n°1 : Toujours s’informer sur vos clients
Les renseignements commerciaux doivent être toujours fiables et à jour. En passant par un assureur crédit vous obtenez l’information rigoureuse, qui n’est pas toujours publique, sur la santé financière des entreprises dans le monde.

n°2 : Gardez la maîtrise sur les risques pays
Malgré les crises politiques, les difficultés économiques, les changements réglementaires, les blocages des changes, votre assureur-crédit vous informe sur la notation des risques pays où se trouvent vos clients. Cette notation est fournie et mise à jour par les économistes de la compagnie.

n°3 : Connaître les délais de paiement dans chaque pays
Il est important de bien connaître les délais de paiement (DSO) dans les états pour bien négocier ses CGV tout en restant compétitif et attractif.

n°4 : Bien négocier votre contrat de vente
Vérifiez dans vos contrats de vente les éléments suivants : tarif, règlements, livraison, réserve de propriété, etc…

n°5 : Restez réactif
Pouvoir, grâce à votre assureur-crédit, décider rapidement des conditions accordées à vos clients est un point important pour sécuriser vos factures clients.
En effet, la compagnie d’assurance crédit vous assure de vous répondre dans les meilleurs délais sur les montants d’encours garanti sur vos clients.

n°6 : Recouvrement rapide de vos créances
Le recouvrement à l’international est souvent difficile : modalités, règles, habitude et système judiciaire différents entre chaque nation.
Grâce à votre assureur-crédit, vous avez accès à un service fiable pour mettre en oeuvre le recouvrement amiable et judiciaire dans des bonnes conditions.

Guides d'assurance crédit



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email